Nouveau mandat de la Minusma, les avis sont partagés

La classe politique malienne accueille favorablement le nouveau mandat de la Minusma adopté le mercredi dernier par le Conseil de Sécurité de l’ONU. Toutefois, elle reste sceptique quant à l’efficacité de cette nouvelle résolution. Pour l’opposition « la Minsuma devrait s’engager à réduire les multiples attaques sur le terrain notamment sur les axes routiers » Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition est au micro d’Alhousseyni Abba Touré

soldats militaires armee force minusma casque bleu nord mali tombouctou kidal gao

« Ce  qui est important aujourd’hui, c’est que la nouvelle mission soit  efficace et qu’il y ait moins des attaques ; moins de morts et moins de  blessés. J’ espère que les soldats de la Minusma auront toutes les  responsabilités et tous les moyens nécessaires pour consolider une  situation de crises qui existe depuis très longtemps. Avec tout ce qui  se passe sur les axes dans les régions du nord en particulier l’axe  Tombouctou-Goundam. Je crois que tous les Maliens attendent avec  beaucoup d’espoir ce nouveau mandat et nous espérons qu’il va contribuer  à améliorer la situation qui est extrêmement difficile. Mais, tout ceci  passe d’abord par le renforcement de l’armée malienne »

Quant  à la majorité présidentielle, elle se dit ”optimiste”. Selon elle, «  ce nouveau mandat va non seulement permettre à la Minusma d’appuyer les  autorités maliennes dans la mise en œuvre de l’accord, mais aussi de  rétablir l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire »

Pour  la Coordination des mouvements armés, il faudrait que ce nouveau mandat  de la Minusma ne soit pas que de « l’écrit ». Ces responsables  demandent également à la Minusma de suivre la mise en œuvre de l’accord  pour une parfaite exécution des différentes étapes.

Mahamadou Djéry Maïga est membre de la CMA. Il est joint au téléphone par Mariam Maïga

« Pour  nous, quand on vient dans un pays en crise, pour le maintien de la  paix, il faut quand même un mandatqui te permet de te sauver et de  sauver les civils. Aujourd’hui, nous voulions que le nouveau mandat de  laMinusma ne soit pas que l’écrit, il faut qu’il soit appliqué. Il faut  qu’on puisse voir les effets sur le terrain. Que laMinusma puisse  collaborer avec l’armée malienne et les mouvements signataires, pour que  le terrorisme soit vaincu, pour que les gens puissent sortir. Il faut  que la Minusma puisse aller chercher l’ennemi là où il se trouve. Il  faut que ce nouveau mandat puisse aider la Minusma à suivre la mise  œuvre de l’accord pour la paix et rappeler aux parties signataires que  l’accord doit être appliqué à la lettre. »

Les  mouvements de la plateforme se réjouissent de l’adoption de cette  nouvelle résolution. Selon ces responsables, « c’est un nouveau défi  sécuritaire dans la lutte contre la menace terroriste »

Firhoun Maïga est joint au téléphone par Mariam Maïga

« Le  Mali doit se réjouir du fait qu’aujourd’hui, que la Minusma a été dotée  d’une capacité qui va au-delà de la mission de stabilisation telle que  nous la connaissons. Aujourd’hui, la Minusma est en mesure de se  défendre et au-delà de ça, elle est en mesure de protéger les personnes  et leurs biens en faisant des patrouilles et en prenant des dispositions  nécessaires. Cela est très important, car quand il y a des attaques ou  des menaces, elle peut faire appel à toutes les autres forces pour venir  en appui. Nous rentrons dans une nouvelle, heure qui peut amener une  véritable stabilisation et qui va relever le défi sécuritaire. Nous  attendons voir, comment l’opération va se concrétiser sur le terrain.  Une chose est de décider, mais une autre chose est voir la mise en  application d’une telle activité »

 

Source: Studio Tamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *