Nord du Mali : Un nouveau mouvement armé créé

Un nouveau groupé armé dirigé par des Touaregs de la tribu Kel Ansar vient de voir le jour au nord du Mali. Nommé le Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA), selon ses créateurs, son objectif serait de garantir la fiabilité de l’application de l’accord de paix. Particulièrement, dans les Régions de Tombouctou et de Taoudéni.

mouvement armee liberation peulh touareg bandit armee

La Communauté Kel Ansar et ses alliés ont décidé de créer un mouvement politico-armé dénommé Congrès pour la Justice dans l’Azawad (CJA). Cela, en affirmant leur adhésion totale au processus d’Alger. Son objectif, selon ses pères fondateurs, serait de garantir l’accessibilité et la crédibilité de l’application de l’accord. Cela, principalement, dans les Régions de Tombouctou et de Taoudenni.
Le Bureau provisoire du nouveau mouvement est dirigé par l’ancien Ministre de la Fonction publique Hama Ag Mahmoud.
Par ailleurs, selon certains observateurs, cette multiplication de mouvements armés peut être expliquée par le blocage intervenu dans l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale. Et, pour y faire face, ils recommandent la réaffirmation de l’autorité de l’Etat dans les zones où il est aujourd’hui absent.
Il faut souligner par-là qu’on vient d’assister à une segmentation de la coordination des mouvements armés de l’Azawad. L’unité au sein de la coordination semble être menacée. Ce, en se référant à ce qui s’y passe actuellement sur le terrain.
Si le Mali parvient à rétablir la sécurité à Kidal, il sera encore question de résoudre ces problèmes. Parce qu’on a l’impression que chaque ethnie essaie de s’appuyer sur sa communauté pour essayer de bénéficier du maximum de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale.
Adama A. Haïdara LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *