Nord du Mali : A qui profite l’accord de cessez-le feu?

L’accord de cessez-le feu signé vendredi dernier à Alger est totalement dépourvu de sens. Cette entente, à peine signée, soulève de plus en plus de critiques, surtout qu’elle achève le projet avorté de la Minusma: la fameuse zone de sécurité ayant conduit à la mort de trois personnes à Gao. Hélas, le gouvernement malien a signé ledit accord, alors que l’armée n’a mené aucune opération militaire au nord du pays depuis sa déroute à Kidal. Reste à espérer que cet engagement des autorités ne tue pas le dernier espoir des populations: les milices d’autodéfense qui ont réussi là où l’Etat a échoué.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.