MINUSMA : le Général Kazura sur les lieux de l’attentat suicide d’Haguelhoc

Hier jeudi, le Commandant en chef de la Force de la MINUSMA, le général Jean Bosco Kazura, a entamé une tournée dans les villes du nord où la Mission assure une présence, suite aux récents évènements dramatiques qui ont touchés les contingents de la MINUSMA ces derniers jours.

 

force minusma attentat suicide aguel hoc kidal nord mali

 

 

La première étape de son périple a conduit le général et la délégation à Haguelhoc, où il a rencontré les membres du contingent tchadien qui ont perdu quatre de leurs frères d’armes dans l’attentat du 11 juin. En effet, la veille de cette visite, une attaque suicide au véhicule piégé à l’entrée du camp de la MINUSMA a fait quatre morts parmi les Soldats de la paix en faction et dix blessés parmi lesquels des soldats des Forces armées maliennes qui demeurent dans le camp de la MINUSMA depuis les évènements de Kidal le 21 mai dernier.

Le général Kazura a présenté les condoléances de la Mission au contingent tchadien et à son chef, le général Ousmane qui était spécialement venu par la route de Tessalit où il est habituellement stationné. Il en a profité pour faire le tour du camp et s’est rendu sur le site de l’attentat, où une équipe d’investigateurs de la MINUSMA était déjà au travail pour faire un relevé préliminaire des indices afin d’établir le plus rapidement et le plus justement possible les faits.
Le général Kazura a aussi rencontré les membres des FAMa et de la population civile qui sont dans le camp.

La délégation s’est ensuite rendue par hélicoptère à Kidal, où ses membres se sont entretenus avec les militaires de la MINUSMA et la chef de bureau. Les discussions ont porté sur les mesures idoines à mettre en place très rapidement pour améliorer et renforcer la sécurité des camps de la Mission des Nations Unies, à Kidal et Haguelhoc en particulier, et sur l’ensemble du territoire malien en général. « Cet évènement dramatique peut se répéter partout où nous sommes stationnés. Aujourd’hui, c’était Haguelhoc, hier c’était Kidal, demain cela pourra se produire n’importe où », a dit le Commandant de la force avant d’encourager les soldats à ne pas baisser les bras devant ces drames. Il a profité de sa visite pour adresser ses condoléances, en son nom et en celui de la Mission, aux responsables du contingent cambodgiens à Kidal pour la perte de deux de ses soldats dans un incident indépendant.

Le général Kazura et sa délégation se sont posés à Gao sur le chemin du retour vers la capitale malienne, pour rendre les derniers honneurs militaires aux dépouilles mortelles des soldats tchadiens et cambodgiens, qui étaient en partance pour Bamako dans un avion de la MINUSMA.

Quelques heures plus tard, sur le tarmac de l’aéroport international Sénou à Bamako, le Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la MINUSMA, M. Albert Koenders, s’inclinait devant les morts, lors d’un dernier hommage de la Mission à ses Soldats tombés au service de la paix et de l’unité du Mali.

Source: Minusma

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.