Lutte contre le terrorisme : OPERATION CONJOINTE FAMA ET BARKHANE

Les forces armées maliennes (FAMa), en partenariat avec les détachements de liaison et d’appui opérationnel (DLAO) d’Ansongo et de Tombouctou de la force Barkhane, ont conduit une opération baptisée EYGAUX qui s’est déroulée du 31 juillet au 6 août 2016. C’est ce que nous apprend un communiqué conjoint des FAMa et de la force française Barkhane.
Cette opération avait pour objectif de contrôler la région centre du Gourma, un secteur où demeurent présents les groupes armés terroristes. Conduite depuis un poste de commandement tactique franco-malien, elle a engagé 5 compagnies maliennes, soit environ 350 militaires, appuyés par les deux DLAO de la force Barkhane.

soldat militaire francais chef minusma serval barkhane patrouille blinde nord mali kidal gao tombouctou
Après deux journées de mise en place, le groupement tactique interarmes malien Debo a débuté une reconnaissance offensive vers Inadiattafene, soupçonnée de servir de refuge aux groupes armés terroristes. Si la saison des pluies a compliqué la progression des unités sur le terrain, en transformant certaines pistes en cours d’eau infranchissables, la détermination des soldats maliens et les conseils de la population locale, ont permis au détachement de poursuivre sa route.
Malgré ces conditions climatiques particulièrement rudes, les unités FAMa ont effectué plusieurs fouilles de villages, avec l’appui de Barkhane, ce qui représente des actions directes et dissuasives contre l’ennemi. Ces opérations coordonnées ont mis en avant les progrès accomplis dans le domaine de l’interopérabilité et du renseignement, tout en améliorant l’indispensable connaissance du terrain.
Entravant les agissements des groupes terroristes par leur présence dans la région, les forces armées maliennes ont surtout montré à la population qu’elle pouvait compter sur elles, et l’accueil a été souvent fort chaleureux. En effet, plusieurs actions en faveur des populations ont été conduites en marge des opérations strictement militaires, en particulier des aides médicales gratuites.
Les forces armées maliennes se félicitent de ces succès, qui concrétisent la notion de partenariat avec l’opération Barkhane. C’est d’ailleurs l’un des piliers de cette opération française, qui vise en priorité à accompagner les pays du G5 Sahel dans leur lutte contre les groupes armés terroristes dans l’ensemble de la bande sahélo-saharienne. Cette lutte conjointe, contre un ennemi commun passant d’un pays à l’autre, prend notamment tout son sens quand il s’agit de contrôler les espaces frontaliers. Unanimement soulignée comme une belle réussite par les FAMa et les soldats de Barkhane, l’opération EYGAUX appelle à reconduire très prochainement ce type d’opération conjointe.

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *