Les symboles de la Nation impunément désacralisés à Kidal

L’ampleur du sentiment anti-malien à Kidal est manifestement en déphasage avec les dimensions qu’on tenter de donner à la présence malienne dans cette contrée. Après la descente controversée des couleurs nationales au lendemain de la visite d’officiels, les hostilités se sont exprimées de plus belle avec le démontage du mât qui porte le drapeau national.

Nos sources indiquent que ledit support a été aperçu loin du gouvernorat quelque part dans les confins de la Cité où il porte désormais les couleurs de l’Azawad. Quoi qu’il en soit, l’épisode vient lever les ultimes équivoques sur la tendance dominante quant au retour de l’Etat dans l’Adrar malien. Mais le hic est qu’aucune voix officielle contestataire ne s’est élevée contre cette désacralisation des symboles de la Nation dans une région où le gouverneur est un porteur d’uniforme.  De même les hautes autorités de la Transition n’ont-elles pas jugé opportun de dénoncer une attitude qui jure avec les gages de paix et de réconciliation. Idem pour la communauté internationale garante de l’Accord avec son mutisme aux allures d’indifférence aux provocations.

La Rédaction

Source: Journal Le Témoin- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.