Les soldats tchadiens au Mali font encore parler d’eux

Les incidents qui impliquent des soldats tchadiens se multiplient. Jeudi, deux Casques bleus tchadiens, un chef d’unité et un médecin militaire, étaient tués à Kidal, au Mali, par un autre soldat de leur contingent.

soldat militaire armee tchadienne patrouille frontiere entre nigeria cameroun contre boko haram

 Le soldat mutin de Kidal est aux arrêts. Mais à Tessalit, d’autres soldats tchadiens de la Minusma ont été rappelés à l’ordre par leur hiérarchie pour “indiscipline”. A l’origine de cette situation, des Casques bleus tchadiens mécontents depuis quelques semaines de leurs conditions de vie et de travail dans le nord du Mali. Mais le problème de fond, c’est peut-être le manque de formation des soldats du Tchad
Sourcce: dw.com
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.