«Le Gatia n’est pas une force d’occupation, mais plutôt une force de libération » affirme avec fierté le président de la Cmfpr III, Mahamane Alassane Maïga

La Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance numéro 3 (Cmfpr III) était face à la presse le jeudi dernier à la Maison de la presse. Animée par Mahamane Alassane Maïga, président de Cmfpr III, a enregistré la présence du secrétaire général du Gatia, Fahad Ag et du chef d’Etat-major de la Cmfpr III.

Fahad Ag Almahmoud ecretaire generalgatia mali

Selon le conférencier, l’objectif de cette conférence de presse était d’échanger avec les journalistes sur les derniers développements de la situation sécuritaire dans le septentrion. À ses dires,  la réunion tripartite Maa-Gatia- Cmfpr III du 24 avril 2015 tenue à Bamako a fait le tour d’horizon de toutes les questions brûlantes de l’heure, puis examiné les perspectives pour aider le pays à sortir de l’impasse.

En outre, le bureau exécutif de la Cmfpr III a informé l’opinion nationale et internationale qu’il est membre à part entière de la plate-forme des mouvements républicains ayant toujours refusé la partition du pays et a œuvré inlassablement pour la préservation de l’unité nationale. En conséquence, les récents actes de barbaries inqualifiables du Mnla et de ses alliés sur des pauvres populations civiles sont inacceptables.

La Cmfpr III a renouvelé son soutien sans condition à la libération de Ménaka et à toutes les actions posées par le Gatia et alliés à cette fin et les exhorte à poursuivre leur épopée. «Il n’appartient pas à la Minusma et la communauté internationale de demander à la plate-forme de quitter Ménaka, car le Gatia n’est pas une force d’occupation, mais plutôt une force de libération»,  a indiqué le président de la Cmfpr III.

Enfin, la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance III a exhorté la communauté internationale à exercer le plus de pressions possibles sur la Cma pour l’amener autour de la table le 15 mai prochain pour signer l’accord de paix d’Alger.

 

 A.G

Source: L’Oeil du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.