Kidal : Inauguration du projet « Lampadaires Solaires » par la MINUSMA

Le bureau de la MINUSMA à Kidal, à travers sa composante Stabilisation et Relèvement, a procédé le 16 décembre à l’inauguration d’un projet d’éclairage solaire public. Quelque 95 lampadaires solaires seront installés sur les différentes artères de la ville au cours des cinq prochains mois.
Kidal, l’une des principales agglomérations du nord du Mali située dans une zone désertique et dépourvue de sources d’énergie, a de tout temps été confrontée aux difficultés d’accès à l’électricité. Cette situation s’est toutefois aggravée ces dernières années avec la crise, au cours de laquelle les installations électriques ont progressivement été détruites par les multiples combats dont la région a été le théâtre.
Malgré les efforts de la MINUSMA pour appuyer les autorités dans la distribution de l’électricité à Kidal, notamment du carburant, la plupart des quartiers de la ville restent encore dans l’obscurité totale la nuit tombée. La distribution d’électricité par rotation des quartiers a été suggérée comme solution temporaire mais ce système, quoiqu’équitable, voit privés d’éclairage certains endroits stratégiques et/ou sensibles, tels que les marchés, les écoles et les centres de santé.

ville region nord mali tombouctou gao kidal goundam

C’est dans l’espoir d’améliorer les conditions de vie des populations de Kidal que la Division Stabilisation et Relèvement de la MINUSMA a supervisé la réalisation du projet « Lampadaires solaires pour Kidal ». Le projet, financé par le Trust Fund (Fonds Fiduciaire) à travers un don du Danemark, a une valeur globale de 117 millions de Franc CFA (environ 195 000 $US) et va bénéficier directement à 5 000 personnes, en plus d’en toucher 21 000 autres de manière indirecte.
« Ce projet va contribuer à la sécurité et favoriser la relance des activités socioéconomiques dans la ville de Kidal, grâce à l’éclairage solaire », a estimé Christian Lamarre, Responsable de la Division Stabilisation et Relèvement et représentant du Chef de bureau de la MINUSMA à cette cérémonie. Il a en outre appelé les bénéficiaires à prendre grand soin des installations.

La période d’exécution du projet « Lampadaires Solaires pour Kidal » sera de 5 mois. Le projet va générer 105 emplois temporaires et assurera la formation de trois techniciens pour l’entretien et la maintenance des lampadaires.
« Hormis la sécurisation des personnes et de leurs biens, l’importance capitale de ce projet réside dans son coté écologique. En utilisant l’énergie solaire qui pollue moins l’environnement, nous donnons un bon exemple aux futures générations », s’est pour sa part félicité Ahmeyad Ag Mini, Président de la Commission Eau et Energie de la ville de Kidal.

 

Source: minusma

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *