Evènements de Gao : déclaration de la Plateforme

Les mouvements armés de la plateforme informent les populations de Gao, l’opinion nationale et internationale, le gouvernement du Mali et le Chef de file de la Médiation de ce qui suit :

groupe autodefense milice combattants armee touareg rebelle formation militaire imrad allies gatia nord mali kidal gao tombouctou

La marche du mardi 12 juillet 2016 à Gao a occasionné l’accrochage entre les manifestants (Patrouilleurs appuyés par certains responsables de la Diaspora) et les Forces de l’ordre ne renforce pas la Paix et la Cohésion sociale. »

La Plateforme regrette profondément ces incidents et réaffirme sa totale disponibilité à préserver la Paix et la Stabilité dans la Région de Gao. Par ailleurs, elle déclare qui ont occasionné des morts et des blessés.

La Plateforme condamne fermement cette marche qui selon elle, n’a pas été autorisée par les solennellement qu’elle n’est impliquée ni de près ni de loin dans les évènements du 12 juillet 2016 autorités compétentes pour cause d’état d’urgence. Après avoir présenté ses condoléances aux familles des personnes décédées et souhaite prompt rétablissement aux blessés, elle s’est engagée à demeurer le creuset de toutes les communautés sans exclusive au nord du Mali.

En outre, elle dit rester profondément attachée à l’Accord de Paix et de Réconciliation issu du processus d’Alger dont elle réclame l’application diligente pour préserver la concorde et l’unité nationale.

Enfin, la Plateforme appelle les populations de Gao (jeunes, femmes, adultes et toutes les bonnes volontés) à redoubler e vigilance afin de barrer le chemin aux ennemis de la Paix.

Colonel Djibrila Diallo de la CMFPR,

M. Alghatek Ag Ouwaha du Gatia

Colonel Sidi Mahri du MAA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *