En un mot : Que s’est-il donc passé à Sévaré ?

Soixante-douze heures après l’attaque de l’hôtel Byblos de Sévaré, la cacophonie reste assourdissante entre le gouvernement et la Minusma. Alors que le porte-parole du gouvernement, Choguel Kokalla Maïga, assure que « c’est le Byblos qui était visé », d’après la Minusma « les assaillants visaient initialement un site militaire malien », mais « repoussés par les Forces armées maliennes, (ils) se sont ensuite retranchés dans un hôtel de la ville ».

Dramane Aliou Koné journaliste president maison presse journal

Sur le déroulement des événements de Sévaré, les versions sont tout aussi contradictoires. Les autorités maliennes ont avant tout évoqué une prise d’otage. Pendant ce temps, pour la porte-parole de la Minusma, « il ne s’agissait pas d’une prise d’otage, mais d’une confrontation ». « L’attaque de Sévaré était un échange de tirs meurtriers », a soutenu Radia Achouri au micro de nos confrères de RFI. Comme elle,  on espère que « l’enquête va établir les faits sur les circonstances exactes de la mort des victimes ».

DAK

source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.