En un mot : La paix : chemin de Damas du MNLA ?

Jusqu’à mardi dernier, les leaders du MNLA n’étaient pas dans la logique de signer l’accord de paix issu du processus d’Alger. Il y a eu un dernier coup de poing sur la table des autorités algériennes pour les ramener sur le droit chemin.

Dramane Aliou Koné journaliste president maison presse journal

De sources concordantes, le grand voisin a interpellé les autorités françaises sur l’attitude de leurs protégés qui étaient les seuls à bloquer la sortie de crise. Il a menacé d’engager le processus de sanction contre les bandits rappelés à l’ordre mardi par le chef de la diplomatie  française, Laurent Fabius, qui a fait le déplacement à Alger pour assurer le médiateur de son soutien et indiqué au MNLA que la récréation est terminée.

On attend la suite pour les croire.

DAK

source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.