En un mot : Déjà un mort sur les bras de la Minusma à Anefis

 

Casques bleus soldat militaire armee onu minusma patrouille nord maliAvec le retour vendredi de la Coordination des mouvements de l’Azawad à Anefis, la situation est vite redevenue explosive dans la ville. Et la Plateforme menace de retourner à Anéfis si la Coordination ne quitte pas la ville car soutient-elle  « même quand la Minusma est là-bas, on tue les gens ». Cette position est partagée par le gouvernement qui a « condamné avec fermeté l’occupation à nouveau d’Anefis par la CMA » et appelé la Minusma « à assumer toutes ses responsabilités conformément à son mandat ». Malheureusement, l’organisation onusienne est loin de répondre à cette attente. Comme à ses habitudes quand il s’agit des ex-rebelles, elle a mollement déploré le retour de la Coordination à Anefis et menacé les deux camps à « assumer leurs responsabilités pour toute détérioration ultérieure de la situation sécuritaire sur le terrain ». Les représentants de Ban Ki Moon au Mali ont intérêt à agir au plus vite car le pire est désormais à craindre dans la localité d’Anefis où des affrontements ont éclaté le weekend entre les deux mouvements armés qui se rejettent la responsabilité de la mort d’un civil et tiennent surtout la Minusma comptable de cette mort comme d’autres signalées dans d’autres localités ces derniers jours.

DAK

source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *