Ecoles au nord du pays : L’étude qui donne raison à l’opposition

La Banque mondiale vient de rendre publique une étude quelle a commanditée sur l’impact de la crise sécuritaire dans le secteur de l’Education.

Les conclusions donnent raison à l’opposition qui avait toujours dénoncé la fermeture forcée des écoles dans la partie nord du pays. En effet, il y a, selon cette étude, plus de 180 écoles fermées à Gao, Tombouctou et Kidal et plus de 60% des enfants en âge de scolarisation ne vont pas à l’école à Gao et Tombouctou. Ce taux est de 57% à Kidal. Le manque criard d’enseignants a été aussi souligné par cette étude dont la restitution publique a été faite par la Banque mondiale

Source: Le Sphinx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *