Crise du nord : 23 otages libérés

Le correspondant de BBC Afrique à Bamako a appris la libération de 23 personnes prises en otage vendredi par des assaillants, dans les localités de Bamba, Gao et Kano.

minusma oun nation unis soldat militaire armee patrouille nord mali gao

Après leur libération, elles ont pris le chemin de Kano, d’où certaines d’entre elles avaient été enlevées.

Les ex-otages avaient été enlevés lors de l’attaque des localités de Bamba, Gao et Kano, selon une source militaire et des sources indépendantes.

C’est d’abord la localité de Kano qui a été attaquée à l’heure de la prière de vendredi.

Selon des témoins, un imam, un chef de village et au moins l’un de ses conseillers faisaient partie des personnes enlevées.

D’après une source militaire, les assaillants sont des éléments du MAA, un groupe allié du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), ce qu’aucune source indépendante n’a confirmé.

En début de soirée, c’était au tour de la localité de Bamba, dans la région de Gao, d’être attaquée.

Des témoins ont indiqué que le chauffeur transportant les assaillants avait comme turban un drapeau aux couleurs du même groupe rebelle.

Ils affirment que des magasins et des boutiques de la localité de Bamba ont été pillés. Des motos et une importante somme d’argent ont été emportées.

Par BBC Afrique

Source: BBC Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.