Consolidation de la paix : Plaidoyer pour le dialogue communautaire à Gao

Les 18 et 19 Févier 2021, s’est tenu dans la salle de Gouvernorat de Gao, « l’Ateliers de formation des formateurs sur les rôles, mandats des FDS et acteurs de la chaine pénale ainsi que les voies de recours, signalement et référencement et le plaidoyer pour les organisations de la société civile, les organisations des femmes et les radios communautaires ».

Cette initiative est portée par ONUFEMMES et ONUDC, et s’inscrit dans le cadre du projet conjoint intitulé : « Appui aux initiatives transfrontalières de dialogue communautaire avec les acteurs du secteur de la sécurité et de la justice pour la consolidation de la paix au Mali et au Niger » grâce au financement du Fonds de Consolidation de la paix (PBF).

Le Projet aide à créer ou à redynamiser des espaces réguliers de dialogues et de concertations entre les FDS, les ACP, les communautés locales et transfrontalières utiles pour le rétablissement des liens de partage et de coexistence pacifique entres populations Maliennes et Nigériennes.

Il intervient dans 7 communes frontalières du Mali et du Niger à savoir :

  • Au Niger : dans la région de Tillabéry (Département de Téra : Commune de Gorool, Département de Bankilaré : Commune de Bankilaré, et Département de Banibangou : Commune de Banibangou) ;
  • Au Mali : dans les régions de Ménaka (Cercle d’Anderaboukane : Commune d’Anderaboukane, Cercle de Ménaka : Commune de Ménaka) et Gao (Cercle d’Ansongo : Communes de Ouatagouna et Tessit).

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la promotion d’une meilleure collaboration entre les acteurs de la chaine pénale, les FDS, et les communautés à travers les OSC, les associations de femmes, des jeunes et les radios communautaires. Elle vise à mieux outiller les différents acteurs sur les rôles et mandats des FDS et ACP ainsi que les voies de recours et signalement et le plaidoyer.

Pour les participants, cette formation est une opportunité pour rapprocher les populations des FDS et des ACP pour mieux collaborer dans l’intérêt de tous les acteurs.

L’atelier a enregistré la participation de Mme Blanche Mireille VenerandaNiouky, Coordinatrice du Projet et de M. Mohamed Touré, représentant du Gouverneur de Gao.

Avant, cet atelier, un forum a été organisé sur les mêmes thématiques (les 10 et 11 Février 2021) et une table ronde le 17 février 2021.

La table ronde a concerné les FDS, les ACP et les radios communautaires. Chacun de ces acteurs a édifié les participants sur son mandat et son rôle, les défis et perspectives de collaboration entre tous les acteurs.

 

AMT

Source: Journal le 22 Septembre- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.