Colonel Idriss Ali Hamaha, ex-chef militaire du MAA : «Je n’ai jamais été indépendantiste…»

Le colonel Idriss Ali Hamaha a décidé de déposer les armes afin de donner une chance de réussite aux pourparlers engagés à Alger. Après avoir quitté le maquis, il est venu à Bamako. Dans l’entretien que nous avons eu avec lui dans un hôtel de la place, il parle d’un combat pour le développement socio-économique du pays, sans les armes. Selon lui, dans un État démocratique, les armes doivent laisser place aux revendications républicaines. Le colonel Idriss Ali Hamaha pense aussi qu’il n’a pas opéré un retournement de veste, car son groupe n’a jamais demandé la division du Mali.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.