Cérémonie de signature de parachèvement du processus de paix : Quand N’Diaye Ramatoulaye Diallo gâche la fête

En portant un bazin tout rouge lors de la cérémonie de signature de la paix le 20 juin dernier, le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a laissé une mauvaise image car elle était la seule personne parmi des centaines à porter cette couleur qui ne convenait pas à l’événement.

Le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a encore fait parler d’elle lors de la cérémonie de signature de paix entre le gouvernement malien, la Coordination des mouvements de l’Azawad et les médiateurs. Durant ce moment solennel où le président de la République, le Premier ministre  et tous les membres du gouvernement ont choisi de s’habiller en blanc pour magnifier la paix dans ce pays, la ministre de la Culture a préféré porter,  à la surprise générale, un habit tout rouge.

Dès son entrée dans la grande salle du Cicb, tous les yeux se sont rués vers elle et des murmures ont commencé. Visiblement gênée par son unique habit rouge dans la salle, Rama ne pouvait plus faire marche arrière. Elle a choisi de rester malgré son habillement qui dérangeait même le président de la République. À chaque fois que la caméra de l’Ortm se met sur elle, Rama était inconfortablement assise, car dans la salle, aucune autre personne ne portait cette couleur rouge. Le blanc est toujours considéré comme synonyme de la paix, contrairement au rouge qui signifie souvent la guerre. Par exemple, en période de guerre, les militaires portent toujours des bandeaux rouges.

Une seule chose est sûre, ce dérapage du ministre de la Culture lors de la signature de paix le 20 juin dernier prouve une fois de plus le manque de coordination au sein du gouvernement de Modibo Kéïta. Cette situation peut aussi être expliquée, selon d’autres, par la faute de l’entourage du ministre. Pour un enseignant, le ministre a manqué de conseil ce jour-là. Sinon, comment expliquer une telle chose devant des étrangers qui sont venus habillés en blanc pour magnifier leur solidarité à notre paix retrouvée ?

Selon une source, le président de la République aurait vivement critiqué la tenue rouge de son ministre de la Culture, juste après la cérémonie et des sanctions pourront bientôt tomber pour éviter une telle chose dans les jours à venir. Selon des indiscrétions, le ministre Ramatoulaye Diallo aurait reconnu son tort et  présenté ses excuses au président de la  République.

Y. Doumbia

 

Source: Le Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.