Attaque à Tombouctou : deux morts dont un garde

Deux morts dont un agent de la garde nationale, c’est le bilan d’une attaque survenue hier au quartier Abaradjou dans la ville de Tombouctou. Des hommes armés non identifiés ont ouvert le feu sur des gens assis devant une maison.

Explosion terroristes embuscade attentat bandits nord mali kidal gao tombouctou1

Le drame est survenu hier soir vers 19h à Abaradjou dans la ville de Tombouctou. De sources locales, les assaillants qui étaient entre trois et quatre personnes sont venus à bord d’une voiture Toyota. Lorsqu’ils sont arrivés près de leur cible, ils ont aussitôt ouvert le feu sur les occupants de la devanture du domicile.

Deux personnes ont été tuées dont un agent de la garde nationale. Une troisième aurait échappé. Les deux victimes appartiennent à la communauté Arawane de Tombouctou. Cette communauté avait bouclé une rencontre juste avant le drame. Des témoins sur place estiment qu’un règlement de compte serait à l’origine de cet assassinat.

En attendant, les assaillants restent introuvables et jusque-là aucune revendication n’a été faite. Les populations de Tombouctou qui sont sous le choc se disent préoccupées par la récurrence de ce genre de crime dont les auteurs disparaissent après le forfait.

Pour rappel, entre décembre 2015 et septembre 2016 la ville de Tombouctou a enregistré trois cas similaires faisant, en tout, six morts dont deux membres des forces de sécurité.

Les autorités locales estiment avoir toujours collaboré avec les forces de défense et de sécurité pour prévenir ce genre de crime. Cependant, selon elles, les stratégies mises en place sont limitées. Ces autorités affirment qu’une enquête est en cours pour retrouver les assaillants.
Kalifa Ag Imama,l’Adjoint au maire de Tombouctou est joint au téléphone par Ibrahima H.Diallo :

« Il paraît que les gens étaient tranquillement assis quand un individu est survenu à bord d’un véhicule et puis voilà, il leur a arrosé. Donc deux personnes sont restées à terre dont un garde ».

Qu’est-ce qui explique la récurrence de ce genre de crime à Tombouctou parce que, ce n’est pas la première fois ?
« Je ne saurais vous dire quelque chose sur ça. Je sais, par contre, que c’est vraiment une situation qui nous préoccupe en tant que citoyen tout court de Tombouctou ».

Quelles sont les mesures qui ont été prises ou qui sont envisagées pour limiter ces genres de crime ?
« Nous avons toujours fait appel à nos services de défense et de sécurité pour essayer de monter des stratégies, vraiment, pour essayer de limiter cet état de fait. Mais on voit que ça continue ».

Est-ce qu’une enquête a été ouverte par rapport à ce cas précis ?
« Il y a une dame qui a été interpellée, donc ce qui veut dire qu’il y a vraiment une enquête qui est en cours ».

Source: Studio Tamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *