Attaque dans le cercle de Koro : Des Djihadistes mis hors d’état de nuire à Dioungani

L’armée malienne a été la cible d’une attaque des djihadistes le samedi dernier dans la Commune de Dioungani, cercle de Koro. Des hommes armés se sont rués sur un groupe de l’armée malienne qui menait des patrouilles sur l’axe Dioungani-Dahidrou près de la frontière avec le Burkina Faso. Malheureusement, l’armée a perdu un élément et un autre a été gravement blessé.

Mourabitoune MUJAO TERRORISTE REBELLES MNLA aqmit azawad

Selon les informations qui nous sont parvenues le dimanche 19 novembre, c’était une vingtaine d’hommes armés venus à bord des motos Sanily qui se sont mis à tirer tout d’un coup sur les militaires maliens qui circulaient à bord d’un Pick-up. Selon le témoignage des habitants de la zone, les tirs ont duré au moins 1 heure juste à deux km de Dioungani avant que l’armée malienne ne prenne le dessus sur les bandits armés. Toujours selon les informations, l’armée malienne a perdu un élément et un autre gravement blessé lors de la bataille mais, a quand même réussi à neutraliser une dizaine de djihadistes avant que les autres ne prennent la fuite. Peu après, deux avions de surveillance ont survolé la zone afin de détecter d’autres pièges possibles.

Il faut rappeler que les djihadistes contrôlaient depuis près de deux ans presque tous les 41 villages de la Commune de Dioungani et que les réseaux mobiles (Malitel et Orange) avaient été jusqu’ici détruits il y a de cela deux mois avant que l’Etat ne redéploie l’armée malienne pour couvrir l’intégrité territoriale de la zone. Il faut aussi préciser que, les administrations ne sont toujours pas opérationnelles et les écoles restent fermées compte tenu de l’insécurité grandissante qui règne dans cette zone du cercle de Koro. Pour l’heure, l’armée essaie de stabiliser la zone, mais pour combien de temps ? Personne ne saurait le dire avec exactitude puisque les djihadistes sont loin de renoncer à leur ‘’sale but’’.

Affaire à suivre
A.K

 

Source: La Lettre du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *