Après les combats meurtriers ayant opposé des éléments de la CMA et du MSAD/D dans la région de Ménaka Les belligérants contraints au respect du cessez-le-feu sous peine de sanction

Après les combats meurtriers de ces derniers jours ayant opposé des éléments de la CMA à ceux du MSA-D, aux alentours de Ménaka, la Commission Technique de Sécurité (CTS) a, dans un communiqué, pris des dispositions visant à contraindre les belligérants au respect du cessez-le-feu tel que prévu dans l’Accord pour la paix.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.