Ansongo : rencontres intercommunautaires pour reconstruire le vivre ensemble !

Recoudre le tissu social, tel était l’objectif du forum de paix et de réconciliation tenu à Ansongo. Organisée par l’autorité intérimaire du cercle, avec l’appui financier de la Giz, à travers son Projet d’Appui à la Stabilité et à la Paix (PASP), ces assises qui ont eu lieu la semaine dernière, devront contribuer au retour de la paix et de la cohésion sociale dans ladite localité.

Partir sur des nouvelles bases pour le vivre ensemble, c’est la principale recommandation des deux journées de concertation intercommunautaire d’Ansongo dans la région de Gao. C’est pour cet objectif, les communautés d’Ansongo à travers le ministère en charge de la Réconciliation nationale ont donc décidé de se retrouver pendant deux jours, la semaine dernière, pour parler de la paix et de cohésion sociale dans le cercle. Les initiateurs entendent ainsi donner un coup d’accélérateur au retour de la paix et à l’unité des communautés. Pour ce faire, les participants ont fait plusieurs suggestions et recommandations.

Seydou CISSE, membre de l’autorité intérimaire, préconise de retirer les armes aux jeunes pour leur insertion socio-économique. Cela pour la stabilité du cercle d’Ansongo, un souhait des autorités communales et traditionnelles selon Amadou Abdoulaye TOURE, représentant des chefs des villages et Hassane Sidi TOURE Maire d’Ansongo.

Le préfet du cercle d’Ansongo, Waly Silam SISSOKO, a saisi cette occasion pour inviter les responsables des groupes armés à contrôler aux mieux leurs agents. A l’issue de ce forum, les communautés ont décidé d’aller sur de nouvelles bases pour le vivre ensemble. Ce qui permettra de déclencher le développement du cercle après la crise sécuritaire qui secoue le Mali depuis 2012.

Abdoulaye OUATTARA pour afikinfos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *