Accord d’Alger : Le HCUA veut parapher le 20 avril

Pour des divergences internes, le paraphe par la CMA est reporté au 20 avril  prochain. Nous tenons cette révélation d’un responsable du Haut conseil de l’unité de l’Azawad qui a précisé que «même si les autres ne veulent pas, nous allons le faire ».

Mahamadou Djeri Maiga vice president mnla azawad touareg negociation reconciliation paix dialogue discution nord mali

Annoncé pour mercredi,  le paraphe de l’accord d’Alger par la Coordination des mouvements de l’Azawad est finalement renvoyé à la semaine prochaine. En tout cas, le Haut conseil de l’unité de l’Azawad se prépare à apposer sa signature sur le document la semaine prochaine. « Vu la situation qui prévaut à l’interne, nous envisageons de parapher le 20 avril prochain. Même si les autres ne veulent pas, nous allons le faire », nous a confié hier après midi un responsable du HCUA. Avant d’expliquer que tout dépendra des rencontres que les différents membres de la coordination doivent avoir avec la médiation.

Toute la matinée d’hier, d’innombrables conciliabules ont eu liées autour de la médiation. « Le but de ces réunions est de ramener les mouvements de la coordination à être sur la même longueur d’onde avant le paraphe » nous a précisé nos sources présentes à Alger qui ont ajouté qu’il est attendu l’arrivée du secrétaire général du  MAA dans la capitale algérienne. D’autres autres sources nous ont signalé la présence du secrétaire général du MNLA Bilal Ag Achérif. « Cependant, ce dernier est venu à Alger afin de parler mais sans parapher. Puisqu’il a du mal à avoir la caution de la branche MNLA installée en Mauritanie ou l’on retrouve Nina et Zakiyatou ». Différentes  sources soutiennent que ces deux dames bloquent tout car écartent tout retour à Bamako. La médiation s’attèle désormais à résoudre leurs cas pour avoir le paraphe du MNLA.

Alpha Mahamane Cissé

source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.