MESRS : Le MSAS 2021 lancé par le PM à l’Université de Kabala

e dimanche 1er Aout 2021, l’Université de Kabala a servi de cadre à la cérémonie d’ouverture du Symposium malien sur les sciences appliquées (MSAS). Il s’agit en effet, d’une rencontre qui réunit les acteurs de la communauté scientifique, une fois tous les deux ans, pour une semaine intense d’échanges. Plusieurs de ces rencontres ont été organisées par le département du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et ont vu la participation d’un nombre important de chercheurs venus d’Afrique et d’autres continents.

Étaient présents à cette cérémonie, qui était placée sous la présidence de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition, Dr Choguel Kokala Maiga, le Pr. Amadou Keita, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique; Plusieurs membres du gouvernement ; les Recteurs des Universités et Directeurs des Instituts et Grandes Écoles ; les Présidents de l’Initiative MaliWatch et de la Société Malienne des Sciences Appliquées ; les Chercheurs et Enseignants-Chercheurs ainsi que des Étudiants.

Au dire du Ministre Amadou Keita, ces rencontres donnent la possibilité aux chercheurs de communiquer régulièrement, par tous les différents moyens disponibles. Il a témoigné que beaucoup le font déjà étant sur le même campus à l’étranger ou ayant des intérêts de recherche ou de projets. ‘’Pourrait-on se demander, pourquoi se déplacer à Bamako, à grands frais et souvent non sans désagréments en cette période de pandémie et durant la saison de vacances pour participer à une semaine de conférences ? La réponse à cette question me paraît sans équivoque. C’est bien cette qualité des relations humaines qui explique la continuité et la vivacité des échanges réguliers au sein du réseau MSAS. Ce qui pourrait également expliquer la longévité de l’initiative’’, s’est-t-il réjoui. Tout en rappelant qu’il a personnellement échangé avec certains membres du réseau MSAS, sur les difficultés auxquelles l’école malienne dans sa globalité est confrontée.

Le Ministre Keita affirme avoir pesé le potentiel et les handicaps de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique qui repose sur une base qui est le primaire et le secondaire, mais a des besoins spécifiques en personnel, financement et infrastructure. A cet effet, il a annoncé que le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique est actuellement engagé à l’élaboration d’un document de politique national de l’enseignement supérieur en vue de trouver les réponses adéquates aux problèmes soulevés.

Pour que la Société malienne des Sciences Appliquées puisse reposer sur une base institutionnelle solide, le Ministre a donné l’assurance que son engagement ne fera pas défaut. Et d’assurer la plus haute importance que le Président de la Transition et le Premier ministre accordent à l’enseignement et à la recherche au Mali. D’où l’occasion pour lui d’exprimer sa grande satisfaction et de les en remercier vivement.

Le Ministre a salué l’engagement des autorités depuis une vingtaine d’années, notamment avec la présence à cette cérémonie de Monsieur le Premier Ministre en personne. ‘‘Au-delà des représentants officiels, il faut saluer aussi la grande présence des élèves, étudiants, enseignants et chercheurs qui affluent sur la Cité Universitaire de Kabala pendant une semaine, par curiosité et à cause de la soif du savoir. Cette curiosité, cette énergie et créativité dans l’organisation de ces rencontres remarquables me donnent espoir que le MSAS va continuer à attirer suffisamment de jeunes pour assurer la relève pour demain. C’est mon souhait intime et notre chance commune. Pour le reste, avec tout mon département, nous restons à l’écoute pour accompagner et collaborer sur toutes les initiatives prometteuses qui se dégagent de ces rencontres et leur suivi’’, conclu-t-il.

Cellule Com MESRS

Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.