Mali : Jean Yves Le Drian et son Fils convoqués par un Tribunal de Bamako

Au Mali, le Pôle économique et financier de Bamako a convoqué Jean Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, et son fils, Thomas, pour atteinte aux biens publics et autres infractions, aux dépens de l’Etat du Mali.

Cette information sortie à la lisière de la form d’un nouveau gouvernement en France, est la suite logique d’une convocation publiée par Mahamadou Bello Dicko, le juge d’instruction du deuxième Cabinet au Tribunal de Grande Instance de la Commune III du district de Bamako en date du 20 avril 2022.

Le magistrat malien estime dans son communiqué que «les procédures et règles instituées par la législation malienne, en particulier le décret n°2015 – 06040 du 25 septembre portant code des marchés publics, ont été allègrement violées à l’occasion de l’attribution du marché susmentionné. « Affaire : société civile et MP/C Jean Yves et Thomas, tous Le Drian, pour atteinte aux biens publics et autres infractions, aux dépens de l’Etat du Mali », souligne, le juge d’instruction Mahamadou Bello Dicko.

« Le Juge d’Instruction du Deuxième Cabinet au Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako (Pôle Économique et Financier) invite Jean Yves Le Drian ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale de la République Française à se présenter à son cabinet au palais de Justice du Tribunal de Grande Instance de la Commune III du district de Bamako le lundi 20 juin 2022 à 8 heure, pour affaire lui concernant », peut-on lire dans la convocation.

Les avocats de Jean Yves Le Drian restent inconnus

Selon plusieurs sources judiciaires contactées par Financial Afrik, le chef de la diplomatie Française, non moins l’accusé principal, n’a pas encore dévoilé la liste de sa poule d’avocats à la partie judiciaire Malienne. De la même dynamique, l’on constate que Paris à travers Jean Yves Le Drian n’a pas daigné donner des précisions sur cette affaire, qualifiée par certains de «rocambolesque». «La justice malienne ira jusqu’au bout de cette affaire. Nous attendions ce moment. Il est propice pour nous, le peuple malien. Nous allons traquer les complices de la corruption de Bamako à Paris, sans distinction aucune », a expliqué une source judiciaire sous couvert d’anonymat.

Pour rappel, le 22 février 2022, le Mouvement Maliko avait décidé de porter plainte contre Jean-Yves Le Drian et son fils, Thomas, auprès du pôle économique et financier de Bamako, alors que les relations entre Bamako et Paris sont particulièrement tendues.

 

Source: financialafrik

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.