Destabilisation de l’ODDL Mali : Issa Guindo et complices à bout de souffle!

Les logements sociaux n’ont pas connu d’avancée majeure depuis l’attribution en 2019 des 3743 à Kati et N’tabacoro. L’office malien de l’habitat voit impuissant la situation se dégrader.

L’eau, l’électricité et les voies d’accès restent un véritable problème pour plusieurs bénéficiaires. Désormais, l’option consiste à mettre en selle des traitres qui ont toujours défendu que les bénéficiaires soient mis dans leurs droits.
Aujourd’hui, après quelques scènes ridicules contre ceux les ont nourris et entretenus, ils portent le langage de lssa Guindo. Le président de la commission cherche un moyen d’attribuer le second lot des logements sans passer par le dépôt de dossier.
Une chose reste certaine. Ce sont des renégats qui n’ont ni un poids électoral ni un poids social, qui s’agitent sur les réseaux pour demander que les prélèvements soient opérés.
Lors du putsch de 2020, les colonels de Kati avaient catégoriquement ordonné à l’OMH d’annuler sa décision de vouloir prélever les fonds. Les bénéficiaires sont d’ailleurs impatients que le prélèvement commence, mais pas à n’importe quelle condition.
Les appels à candidatures doivent forcément être faits pour donner une chance à ceux qui veulent postuler. Depuis des mois, lssa Guindo qui est dans la tourmente, cherche à faire clandestinement la publication d’une liste qui ne respecte aucune transparence.
Les maisons sont vendues à 31.500.000 FCFA à tout venant alors que le projet devrait concerner des familles à faibles revenus. Les espaces publics sont occupés et détournés au su et au vu des comités de gestion qui recevront bientôt la visite de la justice.
L’ODDL Mali, L’organisation légitime dans la defense du droit au logement s’oppose fermement. C’est pourquoi des voyous dans l’ombre tentent de créer une dissidence en finançant quelques traîtres qui n’ont rien à apporter. Leurs discours, leur conviction d’hier, leurs motivations et leurs parrains sont déjà connus.
Source: Le Figaro du Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.