Mairie de la commune CVI : Le maire Kéita tombe de son piédestal

Arrivé à la tête de la mairie de la commune à la suite d’un complot présumé et de trahison au sein du conseil communal de la commune VI en mai 2018, Boubacar Kéita, vient à son tour d’être révoqué de son poste de maire par l’arrêt de la section administrative de la Cour suprême le jeudi 5 mai 2022.

Il remplaçait le maire élu Alou Coulibaly suite à une affaire banale liée à un voyage en France.
A la suite de cette affaire, le régime déchu avait accusé le maire Alou Coulibaly de tous les noms d’oiseaux avant de la révoquer de son ton poste avec la bénédiction de certains conseillers communaux de la commune VI dont Baba Sanou du RPM et Boubacar Kéita du même parti que Alou Coulibaly à l’époque. Lesquels étaient farouchement opposé à la bonne gouvernance que le maire Coulibaly avait initiée à son arrivée à la tête de la mairie. La vengeance divine vient de s’abattre sur eux avec cet arrêt de la section administrative de la Cour suprême. Boubacar Kéita qui était grassement installé dans les fonctions de maire tombe de son piédestal. Celui-là qui avait démissionné de son parti, l’URD, après son installation dans les fonctions de maire. Il sera remplacer par Siaka Koné, élu en 4e position sur la liste URD lors des dernières élections communales.

Voici la teneur de l’arrêt de la section administrative de la Cour Suprême du Mali a rendu le jeudi 5 mai 2022 dans l’Affaire de la mairie de la commune VI du District de Bamako : « En la forme reçoit l’appel de Monsieur Adama sanogo comme régulier
Au fond : le déclare bien fondé y faisant droit, infirme le jugement numéro 34 du tribunal administratif de Bamako du 18 février 2021,
Statuant à nouveau :
Annule pour excès de pouvoir la lettre numéro 0083 /DGB-CAB du gouverneur du district de Bamako du 14 Mai 2020,
Déclare Monsieur Boubacar Keïta démissionnaire d’office de son poste de Maire de la commune VI du district de Bamako, constate la démission de Ouassa Samaké 3ème sur la liste Majoritaire URD dudit parti ;

Ordonne en conséquence au gouverneur du district de Bamako de procéder à l’installation de Monsieur Siaka Koné 4ème sur la liste Majoritaire URD dans ses fonctions de Maire de la commune VI du district de Bamako en application de l’article 50 du code des collectivités territoriales. »
Bamey Diallo

Source: la lettre du Peuple

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.