1ère édition du forum de la FEDAVEM: Echanges sur le rôle des veuves militaires et paramilitaires dans le contexte de la paix et de la sécurité dans l’Espace du G5-Sahel

Les locaux du Lycée Mamby Sidibé de Kati ont abrité du lundi 11 au mercredi 13 octobre 2021, les travaux de la première édition du forum de la Fédération des associations des veuves militaires et paramilitaires du Mali en abrégé (FEDAVEM), sous le haut parrainage du Président de la Transition, colonel Assimi Goïta. Le thème retenu de cette première édition est : « Rôle des veuves militaires et paramilitaires dans le contexte de la paix et de la sécurité dans l’espace du G5-Sahel ».

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le chargé de communication du ministère de la Défense et des Anciens combattants Boubacar Diallo, en présence de la présidente de la FEDAVEM, Mme  Keita Djénéba Keita, ainsi que des autorités coutumières et administratives de Kati.

Trois jours durant, les participants, venus de plusieurs localités ont échangé sur des préoccupations essentielles du Mali et de la sous-région. En plus du thème central, plusieurs sous-thèmes ont été passées en revue, notamment : droits des veuves et handicapés de guerre ; paix et sécurité dans l’espace du G5-Sahel ; souveraineté alimentaire : enjeux et défis ; jeunes et emplois ; financement des projets des veuves ; accès aux services sociaux de base en faveur des veuves.

En ouvrant le bal de la série des interventions, le Coordinateur des chefs de quartier de Kati, Tiécoura Koné, après avoir souhaité la bienvenue aux hôtes, a salué l’initiative de la Fédération des associations des veuves militaires et paramilitaires du Mali de venir en aide à cette couche dans le besoin. Car selon lui l’initiative est venue à point nommé à Kati qui est une ville garnison qui compte de nombreux veuves et orphelins. Il a profité de l’occasion pour demander aux Autorités de la transition de multiplier les actions en faveur des familles de ceux qui ont donné leur vie pour défendre la patrie.

Quant au maire de Kati, Yoro Ouologem, il a salué et apprécié l’engagement de la présidente de la FEDAVEM au profit des veuves militaires. A cette occasion, le maire a invité les femmes du Mali en général et celles des veuves militaires et Paramilitaires à se mobiliser en vue de trouver une solution à la crise que traverse notre pays.

De son côté, la présidente de la Fédération des associations des veuves militaires et paramilitaires du Mali, Keita Djénéba Keita, après avoir salué et remercié l’ensemble des partenaires et tous ceux qui ont contribué à la tenue et à la réussite de ce forum.  Elle a signalé que des délégations étaient venues de toutes les localités du pays pour prendre part à ce forum. Elle a exprimé sa satisfaction face à la grande mobilisation au chevet des veuves des militaires tombés sur le front. La présidente de la FEDAVEM, a réitéré son engagement à ne ménager aucun effort pour répondre aux préoccupations des veuves.

Le chargé de communication du ministre de la Défense et des anciens combattants a fait savoir que cette première édition du forum de la Fédération se déroule dans un contexte particulièrement difficile pour le Mali, en général, et les Forces de défense et de sécurité, en particulier, qui ont payé et continuent de payer un lourd tribut à cette crise sécuritaire que traverse notre pays. D’après Boubacar Diallo, ce contexte est marqué par la persistance de la crise sécuritaire et sanitaire et par une transition fortement engagée sur un projet de transformation politique, économique et sociale. Cette initiative de la Fédération s’inscrit parfaitement dans la dynamique de la transition. Il a affirmé que le Gouvernement mesure à sa juste valeur les sacrifices des veuves tout en rassurant que les autorités s’engageraient à poursuivre leurs efforts en faveur des veuves, d’autant plus qu’il s’agit d’un devoir légitime de solidarité auquel la République ne saurait se soustraire. La cérémonie d’ouverture a pris fin par la visite des stands.

Vivement la 2è édition !

AMTouré

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.