Les grands scandales financiers de l’ère IBKaenne: Quand les Maraudeurs de la République se mettent à acheter des ’’’ Marauder’’, bonjour les dégâts

En novembre 2015 , à coup de fanfare et de déclaration, le gouvernement malien signe un contrat de fournitures d’une quarantaine de blindés appelés ” Marauder” avec un groupe sud africain Paramount groupe pour un montant total de 60 milliards de nos francs. IBK venait de mettre en place le plus grand système de prédation des maigres ressources du pays sous couvert de la loi d’orientation et de programmation. Pour le régime en place, il s’agissait de doter nos militaires d’équipements dignes de ce nom ayant fait leurs preuves sur d’autres théâtre d’opération. Le Marauder”est un véhicule blindé léger pouvant résister aux mines. Véhicules de transport de troupes avec une autonomie 700km. Il peut prendre à son bord une dizaine de combattants.

Selon les termes du contrat , une avance de 20% soit 7 milliards de nos Francs devrait être versée dans un compte séquestre
14 jours après la signature effective du contrat.

Quant au reliquat, il était payable en trois versement annuels, au 1 et trimestre de chacune des trois années à venir à hauteur de 30%, soit plus de 10 milliards de nos francs pour les deux premières années et 20% de la valeur du contrat à la troisième année

Au delà des ‘ Marauder” des équipements avaient été commandés pour nos Forces de sécurité,, notamment des chaussettes et des tenues pour nos braves policiers et gendarmes. Seulement des soupçons de surfacturation avaient été signalée avec à la clé une paire de chaussettes à 7500 FCFA et une chaussette à 2500 FCFA l’unité. Le hic est que, comme l’a si bien dit notre confrère aujourd’hui, les commandes concernaient 5 000, voire, 10000 jusqu’à 15 000 unités , le principe de la loi du nombre, appliqué à ces commandes bannissait déjà l’application de certains prix proposés,bde surcroît par des gens connus vendeurs de céréales ou pièces détachées d’occasion..

Source : Le Sphinx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.