62e anniversaire des famas: cohésion et confiance retrouvées

Notre pays a célébré, ce vendredi 20 janvier 2023, le 62e anniversaire de la création de son armée. Pour l’occasion, le Président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA, Chef suprême des Armées, s’est rendu à la Place d’armes du 3e Régiment du Génie militaire (ex-base aérienne) pour sacrifier à la tradition, en déposant une gerbe de fleurs sur le monument du soldat inconnu pour ensuite honorer la traditionnelle exécution de l’hymne national. Prise d’armes, remise d’un chèque géant d’une valeur de 6,5 milliards de FCFA aux familles des soldats tombés sur le champ d’honneur, ont marqué cette célébration qui se voulait sobre, mais significative 

 

ette cérémonie a enregistré la présence du Premier ministre, des membres du Gouvernement, des Chefs d’Etat-Major ainsi que des Directeurs de services des Armées. Aussi, faut-il noter la présence à cette cérémonie commémorative, des diplomates accrédités auprès de la République du Mali.

Cohésion et confiance retrouvées
20 janvier 1961-20 janvier 2023, notre armée à 62 ans d’existence. Jour de commémoration, de recueillement, de souvenir, l’événement était placé sous le signe de la cohésion et de la confiance retrouvée.
Pour rappel, le dernier soldat de l’armée coloniale française a quitté notre sol un certain 20 janvier 1961. C’est en souvenir de cette date historique que l’Armée malienne a commémoré, ce vendredi 20 janvier 2023 son 62e anniversaire.
Une fois n’est pas coutume, cette commémoration arrive dans un contexte sécuritaire fragile marqué par la recrudescence des attaques terroristes contre les FAMa et les populations civiles ; les débats sociopolitiques très houleux sur le projet de nouvelle constitution.
De même, elle arrive moins de six mois après le second départ du dernier soldat français qui a été notre pays le 15 août 2022.
À son arrivée, le Chef Suprême des Armées a été accueilli par Mme le maire de la commune III, Dijré Aminata DIALLO ; le Chef du Gouvernement ; le chef d’état-major général des armées du Mali, le général de division Oumar DIARRA, sur une Place d’arme du génie militaire pavoisée aux couleurs du Mali.
Après le salut du drapeau national, l’exécution de l’hymne national, la revue des troupes par le Chef suprême des Armées, la cérémonie s’est poursuivie par le discours du ministre de la Défense et des anciens combattants.

Bravoure et dévouement
Une occasion pour le Colonel Sadio CAMARA, ministre de la Défense et des Anciens combattants, de rappeler la bravoure et le dévouement des forces armées de défense et de sécurité.
Aussi, a-t-il souligné dans son allocution tous les efforts consentis par les autorités maliennes, depuis le début de la Transition, pour améliorer significativement les conditions de vie et de travail de l’armée malienne, qui a réceptionné de nombreux équipements de combats et de transports. Selon les précisions du ministre CAMARA, la capacité opérationnelle des unités des forces de défense a atteint un niveau admirable.
Cette cérémonie a aussi été le lieu pour le ministre CAMARA de rassurer les familles des militaires tombés sur le champ d’honneur que le sacrifice de ces hommes ne sera pas oublié par la Nation reconnaissante.
En vue de prouver davantage cette reconnaissance de la Nation envers les militaires qui ont accepté de se sacrifier pour la survie de la patrie, le Colonel Sadio CAMARA a salué leur mérite à travers la décoration de certains militaires ayant fait des actes de bravoure et de dévouement.
Au cours de cette cérémonie, la médaille de Mérite National avec Effigie abeille a été décernée, à titre posthume, à 3 militaires tombés en défendant la patrie.
A cela s’ajoutent d’autres médailles : la médaille de la Croix de la valeur militaire (3), la médaille du Mérite Militaire (10), la médaille de Sauvetage (2) et la médaille des Blessés (5) remises au cours de cette journée de fête de l’Armée.
Outre ces remises de décorations, le Président de la Transition a remis un chèque géant d’une valeur de plus de six milliards de F CFA au ministre de la Défense et des Anciens combattants qui l’a, à son tour, remis au Chef du Service Social des Armées.
Des chèques individuels ont également été remis aux ayants droit des militaires tombés sur le champ d’honneur.

Défilé à pas cadencés


A la suite de ce discours plein d’espoir, l’ensemble des forces armées et de sécurités, sous les ordres du Colonel Ismael DIAKITE, commandant de troupe, ont défilé dans l’unité pour saluer le Colonel Assimi GOITA et ses invités.
Ainsi, ont donc défilé à pas cadencés, sous les sonorités du Mali interprétées par la fanfare de l’armée : le drapeau et sa garde ; interarmées ; le Prytanée militaire ; l’Administration pénitentiaire et l’éducation surveillée ; les Eaux et forêts ; la Douane ; la Protection civile ; la police nationale ; les Compagnies (DCSSA ; DTTA, Génie militaire) ; la Gendarmerie nationale ; la Garde nationale ; l’Armée de terre; l’Armée de l’air ; et enfin la Direction des sports militaires, etc.
A la suite de ce défilé au sol, les participants eurent également droit à une parade de la flotte de l’armée de l’air qui vient d’être renforcée, ce jeudi 19 janvier 2023 par l’acquisition de nouveaux appareils octroyés par les autorités de la transition.

Le message de Assimi
A la fin du défilé, le Président GOÏTA a rendu un hommage mérité au Président Modibo KEITA, sous le leadership duquel l’Armée malienne a vu le jour. Il a rappelé dans son intervention qu’« aujourd’hui, le souci principal du Peuple malien est la restauration de la sécurité sur l’ensemble du territoire national ».
Tout en souhaitant une bonne fête à toutes les Maliennes et à tous les Maliens, de l’intérieur comme de l’extérieur, le Chef de l’État a adressé des remerciements à ce peuple pour tous les sacrifices consentis et la résilience dont il a fait preuve.
« Ce sont ces sacrifices qui ont permis d’acheter tous ces matériels », a-t-il précisé, avant de saluer « l’engagement des Forces de Défense et de Sécurité sur les théâtres d’opérations depuis une dizaine d’années ».
Il a également souhaité une bonne fête à tous les partenaires du pays.
« Leur présence parmi nous témoigne que le Mali n’est pas isolé et qu’il ne sera pas isolé », a-t-il indiqué, avant de préciser que « le peuple malien a opté pour une nouvelle orientation de sa coopération, basée sur l’efficacité, la sincérité. Une coopération dont les résultats tangibles seront appréciés par nos populations qui en sont les premières bénéficiaires ».
Il a rassuré que le Mali est ouvert à tous les partenaires pourvu que les trois principes qui guident désormais l’action publique en République du Mali, à savoir : le respect de la souveraineté du Mali ; le respect des choix stratégiques et des choix de partenaires opérés par le Mali et la prise en compte des intérêts vitaux du Peuple malien dans les décisions prises, soient respectés.
Ce fut l’occasion pour le Chef suprême des Armées de s’incliner sur la mémoire de tous ces braves soldats tombés sur les théâtres d’opérations pour la défense de la patrie.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: Info- Matin
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.