Afrique du Sud : la femme qui a donné naissance à 10 bébés aurait menti. Voici les détails qui l’accablent

La Sud-Africaine qui a récemment fait la Une des journaux après la prétendue naissance de dix bébés n’a jamais été enceinte.

C’est ce qui ressort d’un rapport de « Eyewitness News », qui révèle que Gosiame Sithole n’a jamais été enceinte et qu’elle n’a pas donné naissance à 10 bébés.

Des sources proches de l’enquête sur cette affaire ont déclaré à Eyewitness News que Gosiame Sithole a été examinée médicalement par une équipe de l’hôpital Thembisa de Johannesburg.

« L’examen médical a montré qu’il n’y avait pas de grossesse. Il montre également qu’il n’y a pas de cicatrices physiques indiquant une césarienne récente. »

Record du monde

Pretoria News a récemment publié un article affirmant que Sithole et son partenaire Tebogo Tsotetsi avaient accueilli des décuplés, battant ainsi le record mondial Guinness.

La même source indiquait également que Sithole, 37 ans, avait donné naissance à cinq bébés par voie basse et aux cinq autres par césarienne.

L’histoire a fait la Une en raison de sa rareté. Les coordonnées bancaires et les demandes d’aide financière ont également été publiées en première page du Pretoria News.

Cependant, neuf jours après la prétendue naissance, aucune preuve n’a été présentée pour démontrer que les bébés sont réellement nés.

Aucun enregistrement des naissances

Le département de la santé de Gauteng a publié une déclaration la semaine dernière, affirmant qu’il n’y avait aucune trace de la naissance des décuplés dans les établissements publics et privés de la province. Le ministère de l’Intérieur a également déclaré qu’il n’y avait aucune preuve de la naissance de 10 bébés. Aucun médecin ne s’est également manifesté pour confirmer la naissance des bébés.

Tsotetsi, le partenaire de Sithole a publié une déclaration affirmant qu’il n’a jamais vu les bébés. Cependant, Sithole insiste sur le fait qu’elle a donné naissance à 10 bébés. Elle a même accusé sa belle-famille de vouloir utiliser ses bébés pour s’enrichir.

Évaluation psychiatrique

Eyewitness rapporte que Sithole a été détenue en vertu de la loi sur la santé mentale, qui permet aux autorités de détenir une personne pendant au moins 72 heures afin de procéder à une évaluation psychiatrique.

Source : linfo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.