Mme Doumbia Mama Koité, Presidente du conseil de direction du fonds au profit des victimes de la CPI : “Je suis honorée de relever ce nouveau défi. La voix des victimes doit être davantage entendue”

Depuis le 29 avril dernier, notre compatriote Mme Doumbia Mama Koité assure le poste de présidente du Conseil de direction du Fonds au profit des victimes de la Cour pénale internationale (Cpi) et ce jusqu’en décembre 2021. Elle succède à Felipe Michelini, décédé le 19 avril dernier. La nouvelle présidente mesure déjà les enjeux et elle est prête à relever ce nouveau défi.

Le Mali est désormais honoré au niveau de la Cour pénale internationale (Cpi) avec l’élection de notre compatriote, Mme Doumbia Mama Koité, au poste de la présidente du Conseil de direction du fonds au profit des victimes jusqu’à la fin de son mandat, en décembre 2021. Elle a été élue à l’unanimité, le 29 avril dernier, lors d’une réunion à huis clos, après le décès de Felipe Michelini, le 19 avril.

C’est au cours d’une ambiance sombre que les membres du Conseil de direction du fonds ont fait confiance à Mama Koité pour diriger leur soutien aux victimes des crimes internationaux les plus graves, pour surmonter leur préjudice et reconstruire leur vie. Cela, en collaboration étroite avec la Cour pénale internationale (Cpi).

Après son élection, la nouvelle présidente du Conseil de direction, Mme Doumbia Mama Koité, était visiblement très émue :  “Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier mes collègues pour leur vote de confiance. J’aimerais honorer la mémoire de mon prédécesseur Felipe Michelini, pour son leadership et ses contributions déterminantes afin de mettre fin à l’impunité des crimes les plus graves. Notre chemin est encore long, mais nous continuerons notre combat pour la justice. La voix des victimes doit être davantage entendue. J’invite les Etats Parties à assurer leur volonté et leur responsabilité dans l’assistance et les réparations aux victimes. Je suis convaincue que nous pouvons travailler ensemble pour faire en sorte que les droits et les besoins des victimes soient pris en compte dans le système du Statut de Rome. Je suis honorée de relever ce nouveau défi.”

Quant au directeur exécutif du Fonds, Pieter de Baan, il a exprimé ses félicitations au nom du Secrétariat du Fonds. “Je confirme notre engagement à soutenir Mme Doumbia Mama Koité pour que son rôle et son leadership à la tête de l’organisation soit dynamique et efficace, en promouvant la mission et les valeurs du Fonds dans la quête de faire de la justice réparatrice une réalité tangible et significative pour les victimes.” dira-t-il.

Pour sa part, le Greffier de la Cour pénale internationale (Cpi), Peter Lewis, agissant à titre consultatif auprès du Conseil de direction du Fonds, a félicité notre compatriote, Mme Doumbia Mama Koité, au nom de la Cour : “Je me réjouis de travailler avec Mme Doumbia en tant que nouvelle présidente du Conseil de direction du Fonds et de poursuivre nos efforts communs pour renforcer les liens entre nos institutions.”

Il faut rappeler que Mme Doumbia Mama Koité a été élue pour la première fois au Conseil de direction en décembre 2015 par les États parties au Statut de Rome avant d’être réélue pour un second mandat de trois ans en décembre 2018.

De nationalité malienne, Mme Doumbia représente le groupe africain des États parties au Conseil de direction du Fonds. Et les membres du Conseil de direction du Fonds agissent à titre personnel et bénévole.

                   El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.