ISSA GUINDO : « Le blocage n’est ni à notre niveau ni au niveau du Ministre, mais plutôt au niveau technique ».

Ces derniers jours, les commentaires sur le retard de la proclamation des résultats de l’attribution de la 1ère tranche des logements sociaux se multiplient. Certains le lient à la commission d’attribution et d’autres au ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme. Mais le blocage n’est lié à aucun de ces niveaux. Il est plutôt technique. C’est en tout cas ce qui nous a été révélé par le président de la Commission d’attribution, Issa Guindo, que nous avons rencontré hier. Il a aussi tenu à préciser le bon rapport qu’entretient sa commission avec le ministre de tutelle, Mohamed Moustapha Sidibé.

Au cours de notre entretien, l’ancien maire de la commune IV du district de Bamako a situé le blocage de la proclamation des résultats des 3743 logements sociaux sis à N’tabakoro. Pour lui, le blocage est loin d’être administratif. « Le blocage n’est ni notre niveau ni au niveau du Ministre. Il est plutôt au niveau technique ».

Selon Issa Guindo, les vraies causes du retard sont, entre autres : l’adressage, le manque de voies d’accès, d’eau et d’électricité ; et enfin les constructions illégales qui se trouvent au niveau de ces sires des logements sociaux. « Les maisons ne sont pas numérotées. L’adressage a commencé il y a juste quelques jours », précise-t-il. Le fait de proclamer les résultats sans que les maisons ne soient numérotées, créerait de sérieux problèmes entre les bénéficiaires, selon lui. En plus de cela, le président de la Commission d’attribution affirme qu’on ne peut proclamer les résultats sans que les problèmes d’eau et d’électricité ne soient résolus. Le plus gros problème aussi, ce sont les constructions illicites qui se trouvent dans ladite localité et qui doivent être démolies. « Ce sont ces problèmes techniques sur le terrain qui expliquent le blocage », précise M. Guindo.

Le ministre Mohamed Moustapha Sidibé travaille d’arrachepied pour l’accélération des travaux

Selon notre interlocuteur, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme a mis tout en œuvre pour que l’attribution se fasse le plus rapidement possible. A en croire le président de la commission, le Ministre a même convoqué une réunion au sein de son département pour inviter tous les acteurs concernés à accélérer les travaux. Il a, selon Issa Guindo, pris toutes les dispositions pour permettre aux acteurs de finir les travaux dans un bref délai.

La Commission d’attribution entretien de très bons rapports avec le ministre Sidibé

Aux dires de Issa Guindo, il n’y a jamais eu de mésentente entre les membres de sa commission et le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme. Au contraire, ils entretiennent de très bonnes relations. Aussi, précise-t-il qu’il n’a jamais été question de dissoudre la Commission. « Nous sommes en phase avec le ministre », dit-il.

Parlant de la fin des travaux de la Commission, Issa Guindo a été on ne peut plus clair. Il affirme que la Commission ne peut terminer ces travaux tant que les maisons ne sont pas habitables. « Nous n’avons jamais remis une liste au Ministre », laisse-t-il entendre avant d’ajouter : « J’attribue les maisons déjà habitables ». Cela veut dire que lesdites maisons ne sont pas habitables en l’état actuel à cause des problèmes précédemment cités.

Par ailleurs, le président de la Commission d’attribution des logements sociaux a rassuré les postulants que toutes les dispositions sont prises par le Département pour que les 3 743 maisons soient attribuées dans un délai raisonnable. « Le Ministre sur est à pied d’œuvre pour que les logements soient attribués dans un délai raisonnable », assure-t-il. A ses dires, l’adressage a déjà commencé. La démolition des concessions illicites, la viabilisation… tout sera fait dans un bref délai pour mettre les bénéficiaires dans leurs droits.

L’ancien maire de la commune IV a aussi rassuré les postulants que leur argent est disponible et cela est vérifiable dans les agences de la BMS-SA.

Boureima Guindo

Le PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.