Diabaté Fatoumata Sangho, parle du froid : “Le réchauffement climatique est aussi un facteur clé des changements”

Mme Diabaté Fatoumata Sangho est cheffe de service de Prévisions météorologiques. Elle explique les différentes variations climatiques au Mali.

Mali Tribune : Quelle est la durée de la saison froide au Mali ?

Diakité Fatoumata Sangho : La saison froide ou intermédiaire dure 3 à 4 mois selon les saisons au Mali. Le début de l’installation de la période froide dépend, selon les saisons. Mais, en général, entre fin octobre et début novembre, elle s’installe.

 Mali Tribune : Pourquoi il fait plus froid pendant certaines saisons que d’autres ?

Mme D. F. S. : D’abord ici il faut connaître les origines des saisons. Et les changements de saisons sont causés par deux phénomènes qui sont le mouvement de la terre autour du soleil et l’axe de rotation incliné de la terre.

En fait, c’est l’inclinaison de la terre qui fait que l’on a plus ou moins chaud pendant l’année. L’axe de rotation de la terre sur elle-même étant incliné d’environ 23° par rapport à son plan de rotation autour du soleil. Notre ensoleillement varie en fonction de la position de la terre au cours de sa course autour du soleil. Selon les saisons, une zone sera donc plus ou moins éloignée du soleil et donc plus ou moins chauffée.

Sur le Sahel, il faut ajouter aussi les positions des zones de circulation atmosphérique sur le Sahara, l’Atlantique et en Europe, c’est-à-dire des dépressions et anticyclones. Cependant il n’est pas indéniable l’ampleur du réchauffement climatique qui est aussi un facteur clé.

Mali Tribune : Une installation tardive du froid est constatée cette année, cela est dû à quoi?

Mme D. F. S. : Cela est dû au fait que nous avons assisté à un hivernage à fin tardive donc il faut un intervalle de temps pour que le fit se retire progressivement vers les côtes guinéennes pour laisser place à l’harmattan.

Le degré de fraîcheur sur le Sahel est très influencé par les conditions des moyennes latitudes des centres d’actions notamment les dépressions et les anticyclones. Donc des conditions météorologiques sévères sur l’Europe, l’Atlantique sont ressenties sur les pays du Sahel.

 Mali Tribune : Les pays sahéliens connaissent-ils le même degré de froid ?

Mme D. F. S. : Proche de l’équateur avec des conditions géographiques différentes, le rayonnement reçu des zones équatoriales est plus important que celui des moyennes latitudes et où l’effet de Coriolis est très faible aussi. Par conséquent les pays du Sahel ne peuvent pas connaître le même degré de froid que les pays éloignés de l’équateur.

 

Oumou Fofana

Source: Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.