Turquie: l’attentat suicide de Suruç commis par le groupe Etat islamique (Premier ministre)

Les premiers éléments de l’enquête indiquent que l’attentat suicide qui a fait au moins 30 morts lundi dans la ville turque de Suruç, près de la frontière syrienne, a été commis par le groupe Etat islamique (EI), a affirmé le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu.

attentat turquie police voiture explosion

“Les premiers éléments montrent que l’explosion est un attentat suicide et qu’il a été perpétré par Daesh (l’acronyme arabe du groupe EI)”, a déclaré M. Davutoglu lors d’une conférence de presse à Ankara.

“Mais nous n’en sommes pas encore à l’heure des jugements définitifs”, a ajouté le chef du gouvernement islamo-conservateur turc.

M. Davutoglu a ajouté que l’auteur de l’attaque suicide n’avait “pas encore” été identifié mais que l’information serait rendue publique “dès qu’elle serait disponible”.

Plusieurs médias turcs ont évoqué la piste d’une “kamikaze” femme, âgée d’une vingtaine d’années à peine.

Le Premier ministre a enfin indiqué que le déploiement de renforts militaires à la frontière entre son pays et la Syrie, qui a débuté il y a plusieurs semaines, allait “continuer”.

L’attentat a visé le jardin d’un centre culturel où résidait un groupe de jeunes militants de gauche ou prokurdes qui souhaitaient franchir la frontière pour participer à la reconstruction de Kobané, détruite par la bataille qui y a opposé de septembre à janvier derniers les combattants de l’EI aux milices kurdes de Syrie.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.