Trois escrocs arrêtés pour avoir usurpé l’identité de Jean-Yves Le Drian

De faux Jean-Yves Le Drian mais de vrais escrocs ont été arrêtés le mois dernier en Israël d’après des informations du journal Le Parisien. Les trois franco-israéliens se faisaient passer pour le chef de la diplomatie française depuis septembre 2018 et réclamaient par téléphone de l’argent à de riches personnalités, entreprises du CAC 40 ou des ambassades pour payer des rançons et libérer des journalistes français soit disant aux mains de jihadistes au Mali ou en Syrie. En déplacement à New York, le ministre a réagi avec amusement à cette nouvelle.

Masque en silicone, bureau reconstitué quasi à l’identique et application Skype pour contacter les futures victimes, les faux ministres, mais vrais escrocs, avaient peaufiné leur arnaque. Le vrai ministre Jean-Yves Le Drian, lui, en déplacement officiel à New York reconnaît que la mise en scène était soignée.

« Ils étaient assez forts oui, Mais malheureusement il y a eu des gens qui en ont été victimes. Ils imitaient bien ma voix, mais on ne peut pas se faire passer pour moi. Si on se fait passer pour moi, on va en prison, c’est ce qui arrive », prévient le chef de la diplomatie française.

Au moins un chef d’entreprise est tombé dans le panneau et a versé près de huit millions d’euros pour faire libérer de soi-disant compatriotes aux mains de groupes terroristes. Les bonimenteurs eux ont fini par être arrêtés dans une banlieue de Tel-Aviv alors qu’ils s’apprêtaient à extorquer deux millions d’euros à une victime.

Ironie de l’histoire, l’annonce de leur arrestation a eu lieu alors que le ministre était à New York pour faire voter une résolution pour lutter contre le financement du terrorisme et notamment interdire le paiement de rançons, ce que Paris a été accusé de faire par le passé.

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *