Saint-Étienne-du-Rouvray : ce que l’on sait du prêtre assassiné

Cité par RTL, l’abbé titulaire de l’église visée par une attaque assure que Jacques Hamel, âgé de 84 ans, “a toujours été au service des gens”.

attentat accident voiture attaque terroriste police securite France

Il avait voué sa vie aux autres. Au micro de RTL, l’abbé Auguste Moanda-Phuati révèle que le prêtre assassiné lors de la prise d’otages dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray a « toujours été au service des gens ». Né à Darnétal, Jacques Hamel, à la retraite, n’hésitait pas à « donner des coups de main » dans la paroisse. « En mon absence, c’est lui qui officie un peu dans l’église », raconte à la radio l’abbé titulaire de ce lieu de culte catholique de Seine-Maritime.

Alors qu’il était à la retraite depuis une dizaine d’années, Jacques Hamel, bien connu des fidèles puisqu’il officiait à Saint-Étienne-du-Rouvray depuis « longtemps », préférait ainsi se rendre utile. Ordonné prêtre en 1958, « il se sentait encore fort, il s’est dit il n’y a pas assez de prêtre, et donc puisqu’il peut encore rendre service, il a préféré rester sur place et continuer à travailler », a précisé l’abbé Auguste Moanda-Phuati. « Son souhait était de demeurer au service de l’église », ajoute-t-il.

« C’était un pilier de la paroisse, très disponible », assure quant à lui Jean Thieulin à notre correspondant à Caen Jean-Pierre Beuve. « Pour certains petits travaux, il a lui-même mis la main à la pâte avec moi », se souvient ce membre du conseil pastoral chargé de l’entretien et des travaux de l’église.

Mais le prêtre assassiné par « deux terroristes se réclamant de Daech », comme l’a indiqué le président François Hollande, n’était pas seulement au service des autres. C’était également un homme « chaleureux, simple et vivant modestement », mais aussi « courageux », assure au quotidien Libération

Une prise d’otages a eu lieu ce mardi matin dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray, au sud de Rouen. Le curé, deux sœurs et des fidèles ont été retenus par deux individus armés, un peu avant 10 heures. Les forces de l’ordre sont intervenues rapidement sur place et ont bouclé le quartier. L’assaut a été donné vers 11 heures par la Brigade de recherches et d’intervention (BRI) de Rouen.

 PAR LE POINT.FR

 – Publié le 26/07/2016 à 14:24 | Le Point.fr
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *