Obstacles Républicains contre l’accord avec l’Iran

Bientôt, le Congrès américain aura six semaines pour étudier, valider ou rejeterl’accord signé le mois dernier entre le P5+1 et l’Iran. Force est de constater qu’en dépit des vacances, les opposants au traité sont actifs.

président iranien Hassan Rohani

Deux sénateurs Républicains, Marco Rubio (Floride) et Mark Kirk (Illinois) ontexigé que l’administration Obama rende publiques des lettres qui assureraient aux gouvernements étrangers – chinois, français, britannique et allemand – qu’en cas de violation de l’accord par l’Iran, les sociétés de leur pays ne seraient pas pénalisées.

Alors que l’Iran est supposé recevoir au moins $150 milliards au titre du dégel de ses avoirs, les deux sénateurs semblent vouloir utiliser ces documents pourprouver que le président Barack Obama envisage que l’Iran ne tienne pas ses engagements, contrairement aux garanties données par la Maison Blanche.

Cerise sur le gâteau, selon les Républicains, l’accord autoriserait l’inspectiondes sites nucléaires par des iraniens. Un peu comme si « des prisonniers dirigeaient une prison », s’est exclamé le sénateur Lindsey Graham (Caroline du sud). La ratification de « l’accord historique » est donc loin d’être acquise, surtout après que des personnalités Démocrates, tel que le sénateur Bob Menendez (New Jersey), ont exprimé leur opposition.

 

Source:  cyceon.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.