NSA: les succès de la surveillance hors ligne

centre collecte données NSA Bluffdale Utah etats unis usa

La NSA, l’agence de sécurité américaine, aurait recours à des dispositifs qui lui donneraient accès aux ordinateurs même lorsqu’ils ne sont pas connectés à Internet. C’est leNew York Times qui l’a affirmé, mercredi 15 janvier. D’après les documents rendus publics par Edward Snowden, les Etats-Unis surveilleraient près de 100 000 ordinateurs par la voie des ondes radio, et non plus grâce au réseau internet.

Espionner des ordinateurs, même quand ils sont hors ligne. La NSA, l’agence de sécurité américaine, a réussi à pirater près de 100 000 ordinateurs, mais aussi des Iphones. C’est une puce qui transmet toutes les informations contenues dans un appareil par ondes radio. Cette puce doit évidemment être en contact avec l’ordinateur en question, ce qui implique de brancher une clé USB équipée de ce microcircuits ou de l’intégrer au moment de la fabrication de l’appareil.

Une fois la puce en place, elle envoie les données à une borne de réception de la taille d’un porte-documents, qui doit être à moins de 12 kilomètres du point d’émission. C’est en fait un relais qui doit renvoyer lui-même les données à un des sièges de la NSA.

Les militaires russes, les cartels, les Chinois

Les cibles sont situées hors du territoire américain. Et parmi les grands accomplissements de ce programme appelé Quantum, la NSA compte le piratage de réseaux militaires russes, de systèmes utilisés par les cartels de la drogue et la police mexicaine, et enfin le piratage de deux centres de stockage de données en Chine. La Chine, qui est aujourd’hui la principale cible de cette surveillance hors ligne.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.