Manuel Valls : Le terrorisme d’AQMI, un défi à l’Afrique

Paris – Le terrorisme d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) est un défi à l’Afrique, a affirmé mardi le Premier ministre français Manuel Valls, en réaction à l’attentat perpétré le week-end dernier en Côte d’Ivoire.

tieman hubert coulibaly ministre defense ancien combattant manuel valls premier ministre francais jean yves drian ministre defense nord mali kidal gao tombouctou serval barkhane militaire soldat armee

“Le terrorisme d’AQMI s’attaque d’abord aux démocraties, c’est un défi à nos valeurs, c’est un défi à l’Afrique, ce continent ami qui est le grand continent d’avenir”, a souligné le chef du gouvernement français qui était l’invité de BFMTV et radio RMC, ajoutant que les terroristes veulent attaquer l’Afrique qui vit un islam apaisé.

“L’Afrique a besoin de notre soutien et de notre solidarité”, a-t-il insisté.

Il a par ailleurs relevé que “la menace terroriste n’a jamais été aussi présente, partout dans le monde et bien sûr en France”.

“Face à cette menace, il faut donner tous les moyens, et il faut aussi nous mobiliser autour de symboles, d’actes forts, a-t-il encore dit, évoquant la déchéance de nationalité, prévue par la réforme constitutionnelle et qui veut dire, selon lui, que les terroristes français qui déchirent le pacte national” perdent la nationalité française.

Evoquant la crise des migrants, M. Valls a affirmé que “la politique de la France, ce n’est pas un accueil illimité”, rappelant que son pays s’est engagé à accueillir 30.000 réfugiés sur deux ans.

“Nous continuerons à accueillir les demandeurs d’asile, ça c’est un droit. Mais il le faut avec des règles, en protégeant d’abord les frontières européennes”, a expliqué le chef de l’exécutif français.

Source: Le Mag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *