Mali: La Chine publie un livre blanc sur la lutte contre le terrorisme et sur la protection des droits de l’homme au Xinjiang

Le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement chinois) a publié, lundi, un livre blanc sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme et sur la protection des droits de l’homme au Xinjiang.

Le gouvernement chinois s’oppose fermement à toutes les formes de terrorisme et d’extrémisme, et reste résolu à frapper fort, conformément à la loi, contre tout comportement prônant le terrorisme et l’extrémisme et tout acte impliquant l’organisation, la planification et la mise en oeuvre d’activités terroristes ou la violation des droits de l’homme des citoyens, annonce le livre blanc.

Depuis quelques temps, la région chinoise du Xinjiang, sous l’influence combinée des séparatistes, des extrémistes religieux et des terroristes, a connu des attaques terroristes fréquentes, qui ont été préjudiciables à la vie et à la propriété des gens de tous les groupes ethniques au Xinjiang, et ont piétiné la dignité des gens, note-t-il.

La Chine, pays de droit, respecte et protège les droits de l’homme selon les principes de sa Constitution, indique le document.

La lutte de la Chine constitue une partie importante de la bataille contre le terrorisme et l’extrémisme menée par la communauté internationale, souligne le livre blanc, ajoutant qu’il est conforme aux objectifs et aux principes des Nations Unies de lutter contre le terrorisme et de sauvegarder les droits de l’homme fondamentaux.

Dans le monde d’aujourd’hui, aucun pays ne peut se détourner des défis du terrorisme et de l’extrémisme, indique-t-il.

“C’est seulement en renforçant notre communauté de destin, en abandonnant le deux poids deux mesures, en intensifiant la confiance politique mutuelle, en atteignant le consensus stratégique et en promouvant les échanges et la coopération, que nous pouvons effectivement freiner et combattre le terrorisme et l’extrémisme dans l’intérêt de la paix et de la stabilité du monde”, ajoute le document.

En plus d’une préface et d’une conclusion, le livre blanc se compose de sept sections principales : “Le Xinjiang est depuis longtemps une partie inséparable du territoire chinois”, “L’origine du terrorisme et de l’extrémisme au Xinjiang”, “Le terrorisme et l’extrémisme religieux violents constituent de graves atteintes aux droits de l’homme”, “Lutter contre le terrorisme et l’extrémisme conformément à la loi”, “Accorder la priorité absolue à une approche préventive dans la lutte contre le terrorisme”, “Trouver de l’expérience pour lutter contre le terrorisme et la déradicalisation”, ainsi que “La coopération et les échanges internationaux en matière de lutte contre le terrorisme”.

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *