Louis Michel accepte la démission de son collaborateur

Le parlementaire européen Louis Michel a accepté la démission de son collaborateur Luc Paque, selon la VRT. Il avait déposé à l’insu de l’eurodéputé 158 amendements défavorables à la loi sur la protection de la vie privée.

Louis Michel deputé européen election mali

e parlementaire européen Louis Michel (MR) s’est défendu en expliquant que son collaborateur Luc Paque avait déposé à son insu les 158 amendements défavorables à la loi sur la protection de la vie privée, pourtant déposés à son nom.

«  Mon collaborateur a fait quelque chose qui n’est pas en accord avec ma philosophie, pendant que j’étais au Mali. Il ne m’a jamais présenté ces textes pour que je les signe  », a expliqué Louis Michel au Standard. «  Il n’était malheureusement pas là et il y avait des délais à respecter  », avait justifié Luc Paque. Celui-ci a remis sa démission jeudi.

Depuis reparti vers le Mali, Louis Michel a accepté cette démission vendredi.

Louis Michel devait « être au courant »

Le député européen Bart Staes accorde peu de crédit à la ligne de défense de son collègue eurodéputé libéral. «  L’histoire de Louis Michel ferraille dans tous les sens. D’après moi, il savait parfaitement bien ce qui se passait et s’est ensuite fait peur  », a commenté le député écologiste européen, au cours de l’émission télévisée « Terzake » (Canvas-VRT).

Pour Bart Staes, cette thèse est «  très improbable  ». Selon lui, des collaborateurs peuvent certes introduire des amendements par voie électronique, mais ceux-ci doivent ensuite être signés par l’eurodéputé lui-même. Le nombre de ces amendements aurait en outre dû surprendre M. Michel. Pour Bart Staes, Louis Michel devait donc bel et bien « être au courant  ».

L’élu écologiste a par ailleurs estimé que les faits démontraient à suffisance la nécessité de renforcer les règles en vigueur en matière de lobbying.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.