Le Covid-19 fragilise 80 millions d’emplois aux Etats-Unis

Selon Moody’s Analytics, près de 80 millions d’emplois sont à risque élevé ou modéré aux Etats-Unis. Soit plus de la moitié des emplois que compte l’économie américaine.

 

L’économiste en chef chez Moody’s Analytics Mark Zandi a sorti la grosse artillerie en annonçant le 17 mars que près de 80 millions d’emplois sont à risque élevé ou modéré en raison de l’ouragan provoqué par le Covid-19. Cela représente ni plus, ni moins plus de la moitié des 153 millions d’emplois que compte l’économie américaine.

Selon une analyse, Moody’s Analytics prévoit que 27 millions de personnes sur les 80 millions sont à haut risque, principalement dans les transports et les voyages, les loisirs et l’hôtellerie, les services d’aide temporaire et le forage et l’extraction de pétrole. “Peut-être que 20% de ces travailleurs, soit environ 5 millions d’emplois, seront touchés”, a expliqué à CNN Mark Zandi. Environ 52 millions emplois sont à risque modéré (éducation, vente au détail, construction et fabrication). L’économiste en chef a estimé qu’environ 5 millions de ces personnes pourraient se retrouver sans emploi ou sous-employés.

La semaine dernière, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont explosé aux etats-Unis pour dépasser trois millions (3,283 millions), un record absolu, du fait des restrictions instaurées pour endiguer la propagation du virus. C’est cinq fois plus que le précédent record qui remonte à 1982. L’économie avait perdu cinq millions d’emplois en un an lors de la crise financière en 2008-2009. Elle va probablement perdre la même quantité en deux semaines. Le taux de chômage pourrait doubler en un mois, a estimé Bank of America, et même bondir à 9 % selon Goldman Sachs, contre 20 % en avril selon Oxford Economics.

“Les secteurs les plus touchés sont ceux des loisirs et de l’hôtellerie, ainsi que du commerce de détail, qui comptent une forte proportion de travailleurs payés à l’heure – environ 80 % pour le premier et 70 % pour le second – et qui peuvent difficilement travailler à domicile”, a expliqué Bank of America.

Plus 100.000 cas

Les Etats-Unis, où le nombre de cas recensés de Covid-19 explose, ont dépassé vendredi la barre des 100.000 personnes infectées, selon le comptage publié vendredi de l’université Johns Hopkins. Ils ont dépassé jeudi l’Italie et la Chine et sont devenus le pays du monde à compter le plus de cas déclarés d’infection au nouveau coronavirus. Ils dénombraient vendredi déjà près de 15.000 cas de plus que l’Italie et 20.000 de plus que la Chine. Le nombre de morts reste toutefois moins important aux Etats-Unis que dans ces deux pays, avec un total de 1.544 décès liés au coronavirus.

Le président américain Donalad Trump a signé vendredi le plan de soutien de 2.000 milliards de dollars (1.842 milliards d’euros) visant à soutenir l’économie des Etats-Unis face à l’épidémie de nouveau coronavirus en cours. “Je viens de signer le CARES Act, le plan plus grand plan de soutien de l’histoire des EtatsUnis, deux fois plus important que n’importe quel autre plan de soutien jamais mis en oeuvre”, a-il écrit sur Twitter.

“A 2.200 milliards de dollars, ce texte va offrir l’aide dont ont urgemment besoin la familles, les travailleurs et les entreprises de notre nation.”

La tribune.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *