Le chef de l’ONU condamne ”sans équivoque” l’essai nucléaire annoncé par Pyongyang

NEW YORK (Nations Unies) – Mercredi, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné ”sans équivoque (…) l’essai nucléaire souterrain” annoncé par la République populaire démocratique de Corée (RPDC), ajoutant que cet acte ”sape sérieusement les efforts internationaux de non-prolifération.”

secretaire general nations unies ban ki moon

“Ce test viole une fois de plus nombre de résolutions du Conseil de sécurité en dépit de l’appel unifié lancé par la communauté internationale pour que de telles activités cessent,” a déclaré M. Ban devant les journalistes au siège de l’Organisation à New York.

“Cet acte est profondément troublant pour la sécurité régionale et sape sérieusement les efforts internationaux de non-prolifération,” a poursuivi le secrétaire général.

“J’exige que la RPDC renonce à toute nouvelle activité nucléaire et qu’elle honore toutes ses obligations internationales en ce qui concerne une dénucléarisation vérifiable,” a-t-il encore dit.

L’annonce de la RPDC selon laquelle le pays a réalisé avec succès son premier essai de bombe à hydrogène mercredi matin a surpris l’ensemble de la communauté internationale, car cette décision pourrait porter atteinte au processus de dénucléarisation sur la péninsule coréenne et menacer la stabilité régionale.

Cet essai de bombe à hydrogène est le quatrième essai nucléaire réalisé par Pyongyang, qui avait déjà réalisé des essais en 2006, 2009 et 2013.

Suite à l’annonce mercredi, par la RPDC, de son premier essai de bombe à hydrogène, le Conseil de sécurité se réunit pour des consultations à huis clos afin de discuter de la situation en RPDC.

Source: Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *