Lancement spatiaux chinois : nombre record prévu en 2018

Li Hong, membre de la CCPPC et président de l’Académie chinoise de technologie des véhicules de lancement de la COSIC (China Aerospace Science and Industry Corporation Limited) a annoncé le 2 mars que cette année, les fusées porteuses chinoises de la série Longue Marche devraient mettre en œuvre le réseau de satellites Beidou, la mission d’exploration lunaire Chang-e IV en tant que représentante des 36 lancements de missions aérospatiales, faisant que la densité de lancements atteindra un niveau record en 2018.

Cette année, les deux modèles de « Fusée d’Or » vont devoir assumer une lourde responsabilité, celle d’une ultra-haute densité de lancements. Ainsi, les fusées de la série Longue Marche III A et Longue Marche II C se verront respectivement confier 14 et 6 missions de lancement, représentant ensemble près de 60% de tous ceux qui seront faits dans le courant de cette année.

Les fusées de la série Longue Marche III sont principalement utilisées pour le lancement en orbite des satellites de navigation et de communication chinois. Lors des 14 lancements de cette année figureront 10 satellites de navigation Beidou, dont 8 sont basés sur l’approche dite « 1 fusée, 2 satellites ». Selon le plan, avant la fin de 2018, Beidou III construira un système de base composé de 18 engins, avec la capacité de fournir des services aux pays et régions concernés par l’initiative « Une Ceinture, une Route ». Les 18 satellites seront tous lancés par des fusées de la série Longue Marche III A. Dans l’avenir, le lancement à haute densité de fusées Longue Marche III deviendra la norme, et la période 2018-2020 devrait totaliser 40 lancements.

  1. Li a également annoncé que la Chine développe actuellement une nouvelle fusée porteuse de taille moyenne, la Longue Marche VIII, dont le prototype est actuellement entré en phase de développement et devrait faire son premier vol en 2020. Cette fusée devrait combler l’écart que connaît la Chine dans le domaine des 3 à 4,5 tonnes de capacité de transport en orbite héliosynchrone.

En tant que fusée chinoise à la plus grande capacité de charge actuelle, la Longue Marche V est chargée de l’avenir de la phase III de l’exploration lunaire, des vols spatiaux habités, de l’exploration de Mars par la Chine, et d’autres responsabilités. Selon le programme annuel de lancement aérospatial de la China Aerospace Science and Technology Corporation, la mise en service de la fusée Longue Marche V est prévue en 2018.

Bai Yang, journaliste au Quotidien du Peuple

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *