La mystérieuse maladie d’un jeune Indien aux mains devenues énormes

petit  enfant indien  kaleem maladie mains

Mohammad Kaleem, un Indien âgé de 8 ans est atteint d’un mal qui laisse perplexe les scientifiques. Depuis sa naissance, les mains du jeune garçon ont gonflé jusqu’à atteindre des dimensions totalement anormales.

Des mains plus grosses que sa tête. C’est un mal très étrange et terrible dont souffre un jeune Indien âgé de 8 ans. Depuis sa naissance, Mohammad Kaleem est handicapé par des mains aux proportions totalement anormales. Lorsqu’il est né, “ses mains faisaient deux fois la taille de celles d’un bébé normal”, a raconté sa mère Haleema. Ensuite, elles ont commencé à gonfler de plus en plus jusqu’à devenir énormes.

“Ses mains étaient grosses et ses doigts étaient longs. Au début, ses poignets étaient petits mais ils ont commencé à grossir aussi et ses doigts ont aussi continué à s’élargir”, a t-elle témoigné reprise par le Huffington Post. Aujourd’hui, ses mains pèsent chacune 8 kilogrammes pour une taille de 30 centimètres, de la base de sa paume jusqu’à l’extrémité de son majeur. La main droite est dotée de six “doigts” tandis que l’autre n’en possède que quatre et ils sont tous disproportionnés.

Un réel handicap au quotidien

Ses poignets sont tellement gonflés qu’ils ne parviennent plus à se plier correctement. Au quotidien, ces mains géantes sont ainsi un réel handicap pour le garçon incapable de réaliser certains tâches seul comme lacer ses chaussures, s’habiller ou se nourrir. Tandis que sa grande soeur va à l’école, il est aussi obligé de rester à la maison car les autres enfants le malmènent en raison de ses grosses mains.

“Je ne vais pas à l’école parce que l’instituteur dit que les autres enfants sont effrayés par mes mains. Beaucoup d’entre eux me malmènent à cause de ma difformité. Ils disent ‘allons taper le garçon avec les grosses mains’. Certains d’entre eux m’ont vraiment tapé et me poursuivent souvent”, a raconté le (…)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.