La claque raisonnante infligée par le Président américain élu, Joe Biden, aux sous fifres algériens

Après avoir remué ciel et terre pour enterrer la décision des Etats-Unis d’Amérique de reconnaître définitivement le Sahara comme faisant historiquement partie du territoire marocain et d’ouvrir un Consulat Général à Dakhla, voici que, dans sa livraison du 17 janvier 2021, le quotidien israélien « Maariv » vient d’indiquer que le Président américain élu, Monsieur Joe Biden, a accueilli à son tour la décision du Maroc de renouer ses relations avec l’État d’Israël tout en reconnaissant la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara.

Cette position du Président élu des Etats-Unis d’Amérique confirme que l’Administration Biden considère le Maroc comme un allié essentiel sur lequel elle peut compter dans la zone de l’Afrique du Nord.

Du coup, il serait exclu tout changement dans la position de Washington sur la question de la reconnaissance de la marocanité de son Sahara après le départ du Président Donald Trump.

Suite à cette déclaration du Président américain élu, Monsieur Joe Biden, les caporaux algériens pourront aller se morfondre au Palais de La Mouradia sis à Alger car ils sont totalement submergés et dépassés par les évènements.

Aujourd’hui, les dés sont jetés. Les détracteurs et ennemis du Maroc et de son intégrité territoriale en ont reçu plein la figure pour leur haine et leur folie des grandeurs.

Une visite du PrésidentJoe Biden au Maroc, avec une réception populaire, serait la cerise sur le gâteau. De quoi faire flipper les voisins de l’Est du Maroc.

Farid Mnebhi

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.