Irlande : forte victoire du oui au mariage gai

Le droit au mariage gai fait une entrée flamboyante en Irlande. Au terme d’un référendum, le oui l’a emporté avec 62 % des voix. Les deux tiers des Irlandais se sont déplacés pour aller voter.

mariage union couple homosexuel gays pedeL’Irlande devient ainsi le premier pays au monde à légaliser le « mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe » à la suite d’une consultation populaire.

Tous les partis politiques au pays se sont montrés en faveur du oui. Vingt-deux ans après la dépénalisation de l’homosexualité en Irlande et 10 ans après la légalisation du divorce, il s’agit d’un autre revers pour l’Église catholique, qui a mené une campagne active contre le non.

À Berlin, deux milliers de partisans du oui ont pris d’assaut l’enceinte du château de Dublin afin de célébrer leur victoire, drapeaux arc-en-ciel à la main.

« C’est un message incroyable adressé au monde entier. Cela signifie que les temps ont changé », a déclaré Issa Olwengo, 26 ans.

« Le fait que tellement de personnes soient venues voter est tellement significatif pour nous », a déclaré Fred Schelbaum. À 48 ans, il compte bien se marier avec son partenaire, Feargal Scott, 43 ans.

« Jusqu’à maintenant, plusieurs gais se sentaient tolérés en Irlande. Maintenant, on sait que c’est tellement plus que ça! »

Le oui était donné largement favori dans les intentions de vote mesurées par les instituts de sondage, qui lui accordaient deux fois plus de voix que le non.

« Il semble qu’il y ait eu une forte mobilisation dans les zones urbaines, ce qui serait bénéfique pour le camp du oui », a reconnu Mattie McGrath, l’un des deux seuls parlementaires irlandais, sur 166, à avoir milité pour le non.

Certains voient en effet dans ce résultat le reflet d’une fracture entre les villes et les campagnes. À Dublin, 70 % des Irlandais ont voté en faveur du mariage gai. Cette tendance avait déjà été observée en 1995 lors du vote sur la légalisation du divorce, seulement soutenue par cinq des 30 circonscriptions en dehors de Dublin.

D’autres y voient un recul de l’influence de l’Église chrétienne dans le pays.

En 1993, la dépénalisation de l’homosexualité avait vivement divisé le pays, très croyant. Certains voient dans ce nouveau résultat un recul de l’influence de l’Église catholique.

« C’est vraiment historique, nous sommes le premier pays au monde à voter pour l’égalité dans le mariage dans le cadre d’un référendum. »

Durant sa campagne électorale, le premier ministre Enda Kenny, catholique pratiquant, s’est rendu dans un bar gai, symbole d’un changement de mentalité.

Le camp du oui comptait d’ailleurs sur une grande participation des jeunes électeurs pour s’assurer la victoire. Au total, plus de 60 % des Irlandais se sont déplacés pour aller voter, le plus haut taux de participation depuis 1995.

L’avortement reste interdit en Irlande, sauf lorsque la vie de la mère est en danger.

source : Autre Presse

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.