Guerre en Ukraine : Sean Penn offre un Oscar à Volodymyr Zelensky

L’acteur américain a proposé au chef d’Etat ukrainien de le rapporter aux Etats-Unis une fois que son pays aura remporté la guerre.

Senn Penn a rencontré une nouvelle fois Volodymyr Zelensky. L’acteur américain et le chef d’Etat ukrainien dont le pays est en guerre depuis presque neuf mois avec la Russie se sont retrouvés mardi à Kiev, la capitale.

Celui qui est aussi réalisateur n’est pas venu les mains vides. Il a apporté un de ses Oscars à celui qui a été acteur avant d’être président. Sortant la statuette d’un sac au moment de son entretien avec Zelensky, Penn lui dit : « C’est pour vous ». Zelensky lui oppose que l’objet lui appartient. « Ce n’est qu’une petite chose symbolique », rétorque Penn, 62 ans, primé à plusieurs reprises aux récompenses américaines annuelles du cinéma.

Un conseiller du ministère ukrainien de l’Intérieur a mis en ligne une vidéo de la rencontre.

« Quand vous gagnerez, rapportez-là à Malibu », en Californie, propose Sean Penn. « Je me sens mieux sachant qu’une partie de moi est ici. » En échange, Zelensky a remis à Penn une décoration, celle de l’Ordre de l’Ukraine. « Ce n’est pas de ma part, mais de celle de l’Ukraine », déclare le président.

Ils ont ensuite pris la pose avec l’Oscar et la décoration qu’ils se sont remis.

Puis les deux hommes ont parcouru certains quartiers de la ville. Ils se sont notamment rendus sur le lieu où une plaque avec le nom de l’acteur a été installée. « Trois lieux m’ont rendu fiers dans ma vie : celui où mon fils est né, celui où ma fille est née, et ici », a réagi Penn, manifestement ému.

Sean Penn a déjà matérialisé à plusieurs reprises sont soutien à l’Ukraine. Le jour du début de la guerre, le 24 février, qui est d’ailleurs mentionné sur la plaque inaugurée mardi, il se trouvait sur place. Il réalisait un documentaire sur la montée des tensions avec la Russie. C’est à cette occasion qu’il a rencontré Zelensky pour la première fois. Il avait aussi menacé de faire fondre ses récompenses si le chef d’Etat n’intervenait pas lors de la cérémonie des Oscars.
Source: Le Parisien
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.