Gaza : les attaques continuent, le bilan des morts s’alourdit

bombardement gaza conflit israel palestine

Après dix jours de bombardements, le gouvernement israélien a ordonné, jeudi 17 juillet, à son armée de lancer des opérations sur le territoire palestinien. Des « accrochages » entre l’armée israélienne et des activistes palestiniens avaient lieu samedi 19 juillet à la frontière avec la bande de Gaza, selon le ministre de la sécurité publique israélien, Yitzhak Aharonovitch, cité par les médias locaux.

> Regarder nos cartes : Comprendre la situation à Gaza

342 MORTS PALESTINIENS EN DOUZE JOURS

Les frappes israéliennes de samedi contre la bande de Gaza ont d’ores et déjà fait au moins 46 morts parmi les Palestiniens, dont trois enfants. Un nouveau bilan qui porte à 342 le nombre de morts palestiniens en douze jours d’offensive sur l’enclave palestinienne, selon les services de secours.

Parmi les dernières victimes figurent un adolescent de 16 ans tué à Rafah et deux hommes ayant péri à Deir Al-Balah. Cinq membres d’une même famille, dont deux fillettes de deux et six ans, ont également péri dans une frappe à Beit Hanoun, où une sixième personne a été tuée par une frappe distincte, a indiqué le porte-parole des services des urgences Achraf Al-Qoudra.

La branche armée du mouvement islamiste palestinien Hamas, les Brigades Ezzedine Al-Qassam, a pour sa part revendiqué une attaque en territoire israélien et évoqué « d’importants combats » avec l’armée, du côté israélien de la frontière, en face du camp de réfugiés de Maghazi.

L’armée israélienne a confirmé avoir tué un combattant palestinien qui était entré en Israël depuis la bande de Gaza. « Ce matin des terroristes se sont infiltrés en Israël depuis le centre de la bande de Gaza à travers un tunnel. L’armée a répliqué, tué un terroriste et repoussé les autres à l’intérieur », explique le communiqué. Deux autres Palestiniens sont morts dans des combats dans le sud de l’enclave palestinienne. L’armée a annoncé avoir perdu deux soldats lors de ces combats dans la (…) Lire la suite sur lemonde.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.